Billet de blog 18 août 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"La Mort siffle un blues" de Gabriela Alemán

Plusieurs nouvelles surprenantes qui voyagent à travers les âges et les frontières, d'Équateur et d'ailleurs, autour des figures tutélaires, ogres de récits autant que de cinéma : Jess Franco et Orson Welles.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du livre La Mort siffle un blues de Gabriela Alemán

Un recueil de nouvelles peut être un assemblage d'histoires dont seules les thématiques en dernier ressort finissent par accoucher d'un nouveau sens. Ici, les histoires de Gabriela Alemán suivent un ordre précis bien que celles-ci soient indépendantes l'une de l'autre. L'ombre de l'origine du génie d'Orson Welles qui affola via les ondes radiophoniques par son adaptation plus que réaliste de La Guerres des mondes dans les années 1930, est ici le récit originel largement développé dans un premier temps dans une première histoire avant d'être repris en filigrane comme en arrière plan d'autres histoires aux approches éminemment subjectives où le surréalisme transpire à fleur de peau sans pour autant emporter toute la cohérence de l'univers fictionnel réuni en un seul ouvrage édité.

Le mystère vient plutôt de l'association de l'ensemble de ces histoires dans le but d'appréhender une perception toute personnelle propre à Gabriela Alemán qui fait de l'association de ces histoires une membrane externe du monde à l'instar de la méthode de production hors norme de Jess Franco qui, d'un tournage pouvait faire émerger de nombreux films. Gabriela Alemán reprend cette technique pour donner naissance à plusieurs histoires pour l'essentiel situées dans le pays qu'elle connaît bien pour y vivre : l'Équateur.

Considérant ce pays comme hors du temps, Gabriela Alemán vient interroger dans chacun de ses récits ce qui fait histoire, autour de l'effraction de la sexualité pour certains de ces personnages, comme de l'exploration d'un âge avancé pour d'autres. Une force d'écriture qui saisit le lecteur au vol avec fulgurance, le temps d'une histoire singulière à vivre à bras le corps.

La Mort siffle un blues et autres histoires
La muerte silba un blues
(2014)
de Gabriela Alemán

Nombre de pages : 166
Date de sortie (France) : 10 décembre 2021
Éditeur : L'atinoir

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste