« Tango a dos » au Lou Pascalou

Le tango nait à la fin du XIXème siècle autour de l’estuaire du río de Plata, dans deux capitales qui se font face : Montevideo et Buenos Aires. Mondialement pratiqué, il est parfois aussi méconnu.

Tango a dos © Mauro Rosso Tango a dos © Mauro Rosso
Le tango nait à la fin du XIXème siècle autour de l’estuaire du río de Plata, dans deux capitales qui se font face : Montevideo et Buenos Aires. Mondialement pratiqué, il est parfois aussi méconnu.

Ignoré dans son essence et considéré comme une danse de salon, le tango perd de sa force expressive et se fond dans les décors feutrés des milongas (soirées tango).

Martín Caló au piano et Mauro Rosso à la voix proposent un répertoire qui renoue avec l’essence même du tango : une musique vivante, populaire et riche d’influences, une musique qui raconte l’histoire et les voyages de tous les immigrants qui ont fait son histoire.

Martín Caló est un pianiste et compositeur argentin né à Buenos Aires en 1976. Il est installé à Madrid depuis plusieurs années. Autodidacte, son expérience dans différents styles l’a amené à travailler avec des musiciens renommés tels que Rubem Dantas (Brésil), Raúl Torres, Kelvis Ochoa (Cuba) ou Jose Soto « el sorderita » (Espagne). L’esprit du tango accompagne Martín Caló depuis ses débuts au piano. Son expérience et la connaissance du répertoire lui permettent ainsi de proposer un accompagnement fort d’expressivité.

Mauro Rosso est un chanteur uruguayen né à Montevideo en 1977. Il est installé à Almería (Andalousie, Espagne) depuis quelques années. Se définissant lui même comme un pur « cantor » (chanteur) de tango, il se nourrit également de ses voyages et de ses prestations au Brésil, en Argentine et au Chili. Puis vient l’Europe, où il réside et chante depuis 12 ans. Il se fixe en Espagne où il rencontre et pratique la musique avec un grand nombre de musiciens flamencos. Il joue aujourd’hui dans un groupe « la Milonga Flamenca » dans lequel il propose un chant tango accompagné par des musiciens flamencos.

La Milonga de Almería. Milonga de Martín Fierro © mauro rosso

En duo avec Martín Caló, Mauro Rosso renoue avec l’essence même du tango phrasé rioplatense, dans la lignée d’artistes comme Roberto « Polaco » Goyeneche ou Julio Sosa. Sa maîtrise vocale et son charisme en font un digne héritier de ces grands artistes.

Tango a dos . Martín Caló & Mauro Rosso. Video en " Clasijazz" Almería. © mauro rosso

« Tango a dos » joue au Lou Pascalou son premier concert en France, un événement rendu possible grâce à l’association culturelle « De París a Almería » qui permet de mettre en contact des musiciens résidant en Espagne avec des lieux susceptibles de les accueillir en France, ou inversement.

Association Paris-Almeria © Lorenzo Ibañez Association Paris-Almeria © Lorenzo Ibañez

Pendant cette soirée et en plus de la musique, on pourra assister à la projection de courts métrages ibéro-américains en compétition dans le cadre de la 2e édition du festival Imago. Entrée libre.

Lorenzo Ibañez.

Tango a dos : Martín Caló (piano) et Mauro Rosso (voix)

Dimanche 27 septembre à partir de 19h au Lou Pascalou, 14 rue des Panoyaux 75020 Paris

avec la projection de courts métrages ibéro-américains dans le cadre de la 2ème édition du festival Imago.


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.