"Irapuato, mon amour" un recueil de nouvelles de Paco Ignacio Taibo II

Quand l’un des meilleurs auteurs de romans policiers mexicains contemporains se consacre à retranscrire la mémoire des mobilisations ouvrières dans son pays, cela donne un récit épique partagé en plusieurs nouvelles captivantes.

Parution du livre Irapuato, mon amour de Paco Ignacio Taibo II

La mémoire ne se découvre pas dans les livres d’histoire nationale : il faut toujours aller la chercher en contrebande auprès d’auteurs attentifs à leurs contemporains. C’est ainsi le cas de Paco Ignacio Taibo II, connu pour ses romans policiers et ses biographies de figures historiques des luttes sociales comme notamment Ernesto Guevara.

Du matériel documentaire dont il dispose, l’auteur innerve sans cesse ses lignes d’un souffle qui emporte le lecteur pleinement au cœur de l’action, le plus souvent aux côtés des piquets de grève des ouvriers devant leurs usines. Les enjeux au Mexique d’une grève peuvent entraîner la mort, les patrons n’hésitant pas à faire appel à des tueurs comme milice privée ou encore aux forces de l’ordre au service des puissants. Autour de ces différents récits de lutte, c’est toute la singularité d’une histoire ouvrière au Mexique qui est entraperçue, avec certes des morts et des échecs mais aussi de petites et des grandes victoires au fil de luttes de plusieurs années.

Paco Ignacio Taibo II alterne des personnages singuliers avec une dose d’humour et beaucoup d’humanité pour couvrir la diversité des luttes et revendications dans un élan solidaire enthousiasmant aboutissant à la reprise des usines par ceux qui la font vivre sous forme de coopérative. L’auteur a l’art de faire sentir la mexicanité de la mémoire ouvrière dans ces luttes qui bravent à la fois la corruption des représentants de l’ordre et de la classe politique pour une démocratie qui se renouvelle à la base de la société.

 

 

1ere-couverture-689x1024
Irapuato, mon amour. Petite épopée d’une mémoire ouvrière au Mexique
de Paco Ignacio Taibo II

Nombre de pages : 250
Date de sortie (France) : 14 mai 2021
Éditeur : l’atinoir
Collection : Fiction/non-fiction

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.