Billet de blog 28 sept. 2019

"La Arrancada" d'Aldemar Matias au 28e festival de Biarritz 2019

Le premier long métrage documentaire "La Arrancada" d'Aldemar Matias est en compétition au sein de la 28e édition du Festival Biarritz Amérique latine qui se déroule du 30 septembre au 6 octobre 2019.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"La Arrancada" d'Aldemar Matias © Dublin Films

Jennifer, 20 ans, doit concourir à une compétition d'athlétisme et porter à cette occasion les couleurs de son pays, Cuba, mais elle a des doutes quant à son investissement contrairement aux attentes de sa mère.

La jeune Jennifer, athlète sportive qui se questionne sur le sens de son implication dans la société, est suivie par la caméra documentaire d'Aldemar Matias. Le réalisateur suit également sa mère Marbelis, responsable d'un centre de santé public, dans une histoire implicite impliquant des attentes, une transmission et le poids que doit porter une nouvelle génération dont l'avenir sur l'île semble toujours incertain. La fierté de l'identité cubaine et du culte de la personnalité du dirigeant Fidel Castro, malgré sa mort, sont toujours là, mais le pays est à l'image de l'implication de Jennifer : incertain. C'est après avoir suivi des études de cinéma à la célèbre école de l'EICTV à Cuba, que le réalisateur brésilien réalise après le court métrage El Enemigo son premier long métrage avec La Arrancada tourné à Cuba avec l'intention de saisir une radiographie plus globale de la situation politique et sociale du pays actuel. Avec une approche éminemment documentaire où il s'agit de suivre d'abord Jennifer dans son quotidien et sa mère, l'histoire défile comme une fiction avec aucun échange face caméra et aucun dialogue avec le réalisateur Aldemar Matias derrière la caméra. C'est ainsi l'idée que le réel du quotidien d'une personne est suffisamment explicite pour traduire la situation de tout un pays dans son ensemble.
Au sein d'un micro-famille constituée d'une mère et de ses deux enfants, une mère force sa fille à défendre les valeurs de son pays à travers le sport alors qu'elle soutient en même temps la décision de son fils de partir vivre au Chili. C'est aussi une manière de montrer que derrière les images iconiques du Che et de Fidel Castro, ce sont des femmes mères de famille qui portent à bout de bras leur vision du projet social et de leur propre famille malgré les contraintes économiques et surtout dans un état d'esprit permanent de résilience. La mère de Jennifer est tellement énergique et forte qu'il reste hélas peu de place à sa fille pour se projeter en toute conscience de cause dans ses choix personnels. Tout ce récit se développe à travers un montage dynamique et une caméra toujours subtile pour ne jamais être intrusive tout en restant au plus près de ses protagonistes.

LA ARRANCADA - Bande-annonce VOSTFR © Festival Biarritz Amérique Latine

La Arrancada
d'Aldemar Matias
Documentaire
63 minutes. Cuba, France, Brésil, 2018.
Couleur
Langue originale : espagnol

Scénario : Aldemar Matias, David Hurst
Images : Aldemar Matias
Montage : Jeanne Oberson
Montage son et mixage : Romain Ozanne
Étalonnage : Lucie Bruneteau
Production : Dublin Films
Producteur : David Hurst
Ventes internationales : FiGa Films

Contact :
Dublin Films
info@dublinfilms.fr
www.dublinfilms.fr
FiGa Films
contact@figafilms.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report