"Volver a ver" de Judith Vélez

30 ans après, des photojournalistes reviennent avec leurs photos dans les communautés andines péruviennes qui ont subi les massacres perpétrés par le Sentier Lumineux. Les photos dès lors permettent de libérer les paroles sur cette période traumatique.

"Volver a ver" de Judith Vélez © DR "Volver a ver" de Judith Vélez © DR
Film programmé durant la Semaine du cinéma péruvien 2020

Après 1509 Operación Victoria: La caída de Sendero Luminoso qui racontait la capture d’Abimael Guzman, le chef du groupe armé terroriste Sentier Lumineux, Judith Vélez offre un second volet à son diptyque consacré à la mémoire, en allant focaliser son attention dans la zone andine d’Ayacucho où des massacres ont été perpétrés dans les années 1980. Des photographes professionnels ont à cette époque bravé les interdictions pour dénoncer aux yeux du monde les assassinats de masse dans un conflit armé où les paysans quechuas étaient les victimes. C’est à la suite de leur rencontre sur son précédent documentaire que Judith Vélez a eu l’idée de partir avec eux et leurs photographies là où ils se sont rendus trois décennies plus tôt, dans le but de libérer la parole des victimes sur ce qui reste dans les mémoires comme un événement traumatique sans mots. La réalisatrice suit discrètement ses trois photographes protagonistes, chacun suivant une destination différente pour retrouver celles et ceux qui ont une histoire commune avec ce que racontent les photographies. Les témoins rappellent les formes de luttes des hommes et des femmes armé-e-s de bâtons et de lances pour faire face aux soldats armés du Sentier Lumineux venus enrôler de force les jeunes hommes de la communauté ou encore pour massacrer en signe de représailles la population.
La réalisatrice dans ce documentaire indépendant offre à la fois les outils élémentaires d’un travail de deuil au profit des victimes des massacres trois décennies plus tôt et fait œuvre de transmission de la mémoire pour les nouvelles générations souvent peu au fait de l’histoire récente de leur village. Judith Vélez trouve ainsi le juste milieu pudique pour retranscrire ce sujet douloureux affronté avec dignité par les villageois actuels.

 

 

image-evento-final-43917-2020-08-03-13-04-32
Volver a ver
de Judith Vélez
Documentaire
84 minutes. Pérou, 2018.
Couleur
Langues originales : quechua, espagnol

 

Scénario : Judith Vélez
Images : Marco Arauco
Montage : Judith Vélez
Musique : Tomás Gistau
Production : Nómade Films
Productrice exécutive : Judith Vélez

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.