Billet de blog 29 sept. 2019

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"La Vida en común" d'Ezequiel Yanco au 28e Festival Biarritz Amérique latine 2019

Dans une communauté indigène à l'ouest de l'Argentine, Uriel, à peine sorti de l'enfance, part à la chasse au puma qui fait des ravages avec des camarades.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"La Vida en común" d'Ezequiel Yanco © DR

Sous la forme d'un documentaire poétique contemplatif, Ezequiel Yanco suit un rite initiatique au sein la communauté indigène ranquel située au milieu du désert au nord de l'Argentine. Le récit se fait en voix off où le narrateur est le personnage principal, Uriel, préadolescent prêt à affronter le puma comme les enfants font face aux ogres dans les contes de fées. Ainsi, le documentaire réalisé par Ezequiel Yanco convoque une dimension mythologique où le puma est plus qu'un animal : à travers lui est évoquée aussi la conquête par les colons de ce qui allait devenir l'Argentine et comment les populations autochtones ont été sans cesse repoussées, massacrées et parquées. Malgré tout, la culture indigène continue à se transmettre durant des cours que suivent distraitement les enfants. Les adultes sont majoritairement laissés en hors champs et tout le film est présenté comme le regard subjectif du jeune Uriel, qui dénonce par ailleurs la corruption des caciques locaux, qui quittent en pleine nuit leur domicile avec en poche plusieurs millions de pesos illégalement amassés. Le puma est ainsi tout à la fois la menace venue de l'extérieure tout autant que la victime d'une chasse où le combat ne se fait pas à armes égales. Uriel manifeste en effet un profond respect pour ce que représente le puma, ne manquant pas de s'identifier à lui, malgré les animaux domestiqués tués.
Le film, par son titre lui-même éclairé par sa mise en scène, questionne la vie en communauté aujourd'hui et le rapport avec le reste du monde, du point de vue d'un individu prêt à quitter l'enfance pour absorber le monde d'après. Dans l'Argentine actuelle dont l'économie ravagée semble évoquée à travers la rigueur du désert à l'écran, quelle perspective pour la vie en commun ? Une question laissée en suspens comme le film dans un esprit assurément de résilience.

LA VIDA EN COMÚN - Bande-annonce VOSTFR © Festival Biarritz Amérique Latine

La Vida en común
d'Ezequiel Yanco
Documentaire
70 minutes. Argentine, France, 2019.
Couleur
Langue originale : espagnol

Scénario : Ezequiel Yanco
Images : Joaquín Neira
Montage : Ana Godoy
Production : Isoi Cine, Hermanos Godoy (Argentine) & Dublin Films (France)
Producteurs : Ezequiel Yanco et Pablo Chernov
Coproducteurs : David Hurst, Ana & Juan Godoy

Contact :
Dublin Films
info@dublinfilms.fr
www.dublinfilms.fr

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit