"La Vida en común" d'Ezequiel Yanco au 28e Festival Biarritz Amérique latine 2019

Dans une communauté indigène à l'ouest de l'Argentine, Uriel, à peine sorti de l'enfance, part à la chasse au puma qui fait des ravages avec des camarades.

"La Vida en común" d'Ezequiel Yanco © DR "La Vida en común" d'Ezequiel Yanco © DR
Sous la forme d'un documentaire poétique contemplatif, Ezequiel Yanco suit un rite initiatique au sein la communauté indigène ranquel située au milieu du désert au nord de l'Argentine. Le récit se fait en voix off où le narrateur est le personnage principal, Uriel, préadolescent prêt à affronter le puma comme les enfants font face aux ogres dans les contes de fées. Ainsi, le documentaire réalisé par Ezequiel Yanco convoque une dimension mythologique où le puma est plus qu'un animal : à travers lui est évoquée aussi la conquête par les colons de ce qui allait devenir l'Argentine et comment les populations autochtones ont été sans cesse repoussées, massacrées et parquées. Malgré tout, la culture indigène continue à se transmettre durant des cours que suivent distraitement les enfants. Les adultes sont majoritairement laissés en hors champs et tout le film est présenté comme le regard subjectif du jeune Uriel, qui dénonce par ailleurs la corruption des caciques locaux, qui quittent en pleine nuit leur domicile avec en poche plusieurs millions de pesos illégalement amassés. Le puma est ainsi tout à la fois la menace venue de l'extérieure tout autant que la victime d'une chasse où le combat ne se fait pas à armes égales. Uriel manifeste en effet un profond respect pour ce que représente le puma, ne manquant pas de s'identifier à lui, malgré les animaux domestiqués tués.
Le film, par son titre lui-même éclairé par sa mise en scène, questionne la vie en communauté aujourd'hui et le rapport avec le reste du monde, du point de vue d'un individu prêt à quitter l'enfance pour absorber le monde d'après. Dans l'Argentine actuelle dont l'économie ravagée semble évoquée à travers la rigueur du désert à l'écran, quelle perspective pour la vie en commun ? Une question laissée en suspens comme le film dans un esprit assurément de résilience.

LA VIDA EN COMÚN - Bande-annonce VOSTFR © Festival Biarritz Amérique Latine

 

mv5bn2rkmdq3owitnzqwns00nmqwlwexztktzjizztk2yjyxmza2xkeyxkfqcgdeqxvymji4mjewnq-v1
La Vida en común
d'Ezequiel Yanco
Documentaire

70 minutes. Argentine, France, 2019.
Couleur
Langue originale : espagnol

Scénario : Ezequiel Yanco
Images : Joaquín Neira
Montage : Ana Godoy
Production : Isoi Cine, Hermanos Godoy (Argentine) & Dublin Films (France)
Producteurs : Ezequiel Yanco et Pablo Chernov
Coproducteurs : David Hurst, Ana & Juan Godoy

 

 

 

Contact :
Dublin Films
info@dublinfilms.fr
www.dublinfilms.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.