«Kyoto Forever», la diplomatie du climat revient sur les planches

Kyoto Forever, de Frédéric Ferrer © verticaldetour

Dans les négos comme si vous y étiez... ou presque. Présentée il y a un an, la pièce de théâtre présentée par la compagnie Vertical Détour est de retour.

«Une salle de conférence, des négociateurs au travail, un texte en cours d'élaboration projeté au mur... Nous sommes en décembre 2007 à Bali. Les diplomates internationaux négocient la feuille de route préparatoire à l'après protocole de Kyoto. Mais ils sont assis autour d'une table tordue qui les oblige à des postures ridicules, ont des tics de langage, et la Chine se bat pour une virgule absurde que tout le monde finit par oublier.

 

Nous ne sommes pas dans l'enceinte d'une négociation de l'ONU mais sur la scène d'un théâtre, dans un pavillon de l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard. L'auteur et metteur en scène de théâtre, Frédéric Ferrer, y dirige Kyoto forever, une satire de la diplomatie du climat. C'est drôle, le texte est truffé de faits et de citations véridiques, et cela crée un saisissant effet de réel...»

Lire la suite de l'article de Jade Lindgaard (5 décembre 2008)

Toutes les dates sur le site de la compagnie Vertical Détour.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.