Les BD-blogs, ingrédients essentiels d'un week-end rieur et pantouflard

La demi-saison persistant, la pluie bruine et le rhume pointe, réduisant substantiellement nos ambitions pour ce premier week-end de mai. En attendant la rencontre critique exceptionnellement programmée sur Canal + sport à 19h ce samedi, je veux bien sûr parler du dramatique Toulouse-PSG (ça n'a rien à voir, mais il faut bien rester dans l'actu), on profitera avantageusement de son temps libre pour jeter ses classiques aux ordures et s'imprimer les rétines de nouveaux petits mickeys comme seule la toile nous en dispense désormais, ou presque.

 

 

Comme Lisa, on se sentira « Libre comme un poney sauvage » à la lecture d'un blog rigolo, avec donc des petits poneys, des envies de voyage (en pantoufles, toujours, ben tiens) et des crises d'épilepsies.

 

 

Comme mon ex-collègue SD qui ne cesse de polluer nos boîtes mails avec ses épluchures, on deviendra accro de l'actu en patates, petit carnet d'actualité tout en finesse ... Et en patates.

 

 

Comme l'amateur de BD sur le retour, on découvrira la fougue d'Ultimex, que l'on citera avantageusement dans les soirées branchées : son trait dépouillé, ses dialogues aussi, son humeur surannée mais mordante, son goût de l'absurde très « 2000s ».

 

 

Comme l'esthète qui ne se nourrit que de belles bulles et d'eau fraîche, on dégustera le très fameux Chicou-chicou, un bijou à l'aquarelle (le plus souvent possible), qui ne manquera pas de laisser son empreinte lascive, pertinente et délavée sur vos cerveaux dès lors revivifiés.

 

 

Comme Rémi (mon colocataire sympathique), on se sentira enfin édifié à la lecture du blog de Cornélius, excellent éditeur de BD s'il en est, qui ne manquera pas de vous porter à la pointe des bulles via ses vernissages, planches en « exclu » et autres cocktails virtuels à boire avec les stars de demain...

 

Et c'est tout pour aujourd'hui !

 

(Un grand merci à mon ami Rémi, toujours colocataire mais surtout libraire -« Le caniveau » au 28 rue de la Condamine 75017- fan de la psychanalyse du super-héros et du Corto de Samarkand, sans lequel la moitié de ces liens nous auraient fait défaut...)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.