Dominique Bry (avatar)

Dominique Bry

Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Papiers à bulles

Suivi par 199 abonnés

Billet de blog 3 décembre 2009

Dominique Bry (avatar)

Dominique Bry

Misanthrope sociable. Diacritik.com

Journaliste à Mediapart

Enquête au paradis

 Quand Jack Palmer mène l’enquête, nul (pas même lui) ne sait jamais vraiment dire comment cela finit. Quand René Pétillon mène la danse, en revanche, les résultats de l'investigation sont connus par avance : éclats de rire et allusions sont garanties sur facture...

Dominique Bry (avatar)

Dominique Bry

Misanthrope sociable. Diacritik.com

Journaliste à Mediapart

Quand Jack Palmer mène l’enquête, nul (pas même lui) ne sait jamais vraiment dire comment cela finit. Quand René Pétillon mène la danse, en revanche, les résultats de l'investigation sont connus par avance : éclats de rire et allusions sont garanties sur facture...
Illustration 1
Enquête au paradis © Pétillon

Jack Palmer, le détective fétiche de Pétillon est au Bürgenzell pour une banale filature dans une procédure de divorce. Mandaté par un cabinet d’avocats parisiens, il est venu surprendre le mari poursuivi jusque sur les marches de la BW Bank, et, le temps d’une photo prise à la sauvette, tout s’enchaine. Tout dérape.

Dans Enquête au Paradis, René Pétillon s’en donne à cœur joie. Prenez un zeste de Mariage du Siècle, deux mesures de Certains l’aiment chaud, et un trait de Wall Street (pour le thème central), et vous obtenez un cocktail détonnant au pays (imaginaire ?) de la finance alpestre.

Le Bürgenzell est en fête. A quelques jours du mariage princier, le rouage Palmer va venir faire grincer l’engrenage bien huilé de la mécanique policée de ce paradis fiscal. Paradis qui aimerait bien sortir de la liste grise du G20, soit dit en passant. Jack Palmer va donc vivre une aventure épique (comme souvent, à son corps défendant) qui le verra poursuivi par des mafieux helvético-colombiens, tandis que la famille royale tentera de préserver la quiétude et le secret et que la belle-famille roturière ira de rêves de jet-set en déconvenues.

Comme toujours avec Pétillon, le bonheur est dans cette ambiance foutraque (en apparence) tout en second degré où l’auteur de L’Enquête Corse s’amuse à plonger Jack Palmer jusqu’au col du trench-coat. Les dialogues sont ciselés et finement méchants (avec une juste dose de perfidie hilarante), les réparties touchent à l’absurde le plus complet quand les mafieux opèrent et que Jack Palmer vient fourrer son nez et sa naïveté où il ne faut pas. Avec Pétillon, les traders sont en cure de désintox, les avocats marrons ne sont pas blancs comme neige, les princes héritiers arrêtent de vivre dans une bulle (financière ?) et les gouvernements sont obligés de réparer les dégâts…

Saint Madoff, priez pour eux ! Jack Palmer enquête au paradis.

DB

Enquête au Paradis, Les aventures de Jack Palmer T 14, de Pétillon, Dargaud, 13 € 50

Illustration 2
Enquête au paradis © Pétillon

Illustration 3
Enquête au paradis © Pétillon