La Méthode Bernadette

Des images pieuses en bande dessinée ? Les éditions Matière font renaître le catéchisme des Sœurs Bernadette, groupe de jeunes vierges secrètement vouées au Christ - qui mirent au point une étonnante méthode basée sur des dessins au pochoir -, dans un non moins surprenant album paru dans la collection Imagène*, La Méthode Bernadette.

Des images pieuses en bande dessinée ? Les éditions Matière font renaître le catéchisme des Sœurs Bernadette, groupe de jeunes vierges secrètement vouées au Christ - qui mirent au point une étonnante méthode basée sur des dessins au pochoir -, dans un non moins surprenant album paru dans la collection Imagène*, La Méthode Bernadette.

A l’origine, une croisade menée par l’Abbé Bogard et les Soeurs Bernadette de Saint François de Sales installées à Thaon-les-Vosges, une quête en images en noir et blanc, d’un manichéisme retentissant, profond comme la croyance qui anime cette œuvre, qui a connu son âge d’or au début du siècle pour finir oubliée dans les années 60, après avoir été interdite par l’Eglise elle-même.

 

1966365methode-bernadette-1-jpg.jpg

 

Il y a deux œuvres dans La Méthode Bernadette : l’œuvre primaire, initiale, fruit du travail des Sœurs et de la théorisation de l’Abbé d’une part ; celui de l’éditeur qui rassemble ce travail aujourd’hui dans un livre unique d’autre part.

 

 

 

Une œuvre singulière.

 

La Méthode Bernadette est avant tout un procédé d’apprentissage religieux. Sa vocation est d’évangéliser au moyen de l’image, par un procédé simple de pochoir, basé sur le dessin silhouettique, les messages et les personnages se détachant en noir sur fond blanc. Des années 30 aux années 60, ces images seront distribuées dans le monde entier. Le message liminaire et fondateur est simple : il s'agit de lutter contre « l'art matérialiste, cubiste et communiste ». Seule la foi sauve. Le malin et sa représentation sont omniprésents, Dieu est le seul rédempteur. Le message est martelé plus qu’il n’est diffusé.

 

53385305methode-bernadette-2-jpg.jpg

 

« Très vite, la Méthode compte quatre collections de 150 tableaux retraçant la vie du Christ, les saintes Évangiles, la Bible, l’histoire de l’Église et la doctrine chrétienne. Ces images sont élaborées en différents formats (cartes postales, vignettes, panneaux…), leur usage réglementé. »

 

19010038methode-bernadette-3-jpg.jpg

 

L’enjeu semble simple, pour ne pas dire simpliste. Il s’agit d’opposer le matérialisme à la spiritualité, le modernisme aux traditions. Les motifs de damnation sont nombreux, les tentations vite identifiées : cinéma, lectures impies, dancing, et même usine, creuset du communisme…

 

 

19882573methode-bernadette5-jpg.jpg

 

 

Entreprise florissante que la Méthode Bernadette, qui conçoit, grave, imprime et distribue son œuvre, son « Grand œuvre », au sens alchimique du terme, serait-on tenté de dire. Son aboutissement : « un instrument de lutte absolue et définitif ». L’œuvre des Sœurs Bernadette est une œuvre au noir, un ouvrage en blanc. Le blanc de la virginité, le noir du malin.

 

 

 

Une œuvre plurielle

 

59043025methode-bernadette4-jpg.jpg

 

 

En décidant de « monter », d’assembler ces images, Laurent Bruel et les éditions Matière réalisent un périlleux exercice : raconter cette histoire d’images vosgiennes, et pourtant très éloignées des images d’Epinal, tout en mettant en miroir le destin des Bernadettes, chevilles ouvrières, phalanges paradoxales au service de Dieu, combattant le communisme et la modernité, pour mieux asseoir une certaine conception du catéchisme. Il s’agit de faire se succéder les images d'un noir et blanc austère, afin de suivre le cours du temps et de montrer l’œuvre d’une manière brute et neutre.

 

 

 

Cette Méthode Bernadette des éditions Matière raconte l’histoire de la méthode. L’histoire de Marie de Jésus, l’illustratrice, l’artiste des Sœurs, l’histoire de cette entreprise locale, qui va régner par sa pensée unique, par son manichéisme outrancier, outil de toutes les fins, moyen de tous les messages.

66699976methode-bernadette6-jpg.jpg

 

Les textes placés sous les pochoirs sont là pour atténuer, fort heureusement, le propos. Les propos. L’humour détaché sert de positif à cette méthode au graphisme né du négatif. Les textes expliquent, soulignent, racontent. Et utilisent la méthode pour mieux la mettre en abyme dans sa propre histoire.

 

 

 

93663528bernadette-1-jpg.jpg

 

 

La Méthode Bernadette, aux éditions Matière, est un discours de la méthode esthétique, un livre esthétisant, qui attire l’œil comme les rotoreliefs de Duchamp, qui nous interroge à plus d’un titre. Sur le fond du message délivré, sur la forme de celui-ci. De l’art et de son utilisation.

DB

La méthode Bernadette, Collectif, éditions Matière, 168 pages, prix : 15 €

* Présentation de l’éditeur :La collection Imagème des éditions Matière publie des travaux de bande dessinée ou apparentés à la bande dessinée, chacun dans son genre s’attachant à faire valoir la clarté de la ligne, une exigence de minimalisme, et, nouant le tout, le primat de la forme sur la substance — de la présentation sur la représentation. Dessins publiés par la bande, les travaux que rassemble la collection Imagème ambitionnent de constituer un corpus original de « textes-en-images ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.