Dominique Bry
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Papiers à bulles

Suivi par 198 abonnés

Billet de blog 14 sept. 2011

La bande dessinée en deuil: décès de Jean-Paul Mougin et Gilles Chaillet

Le même jour, nous apprenons les décès de Jean-Paul Mougin (fondateur du mensuel «(A Suivre)») et de Gilles Chaillet (auteur de Vasco, dessinateur de Lefranc).

Dominique Bry
Misanthrope sociable. Diacritik.com
Journaliste à Mediapart

Le même jour, nous apprenons les décès de Jean-Paul Mougin (fondateur du mensuel «(A Suivre)») et de Gilles Chaillet (auteur de Vasco, dessinateur de Lefranc).

© 

«(A Suivre)» fut, de février 1978 à décembre 1997, ce mensuel inventif, créatif, publié par Casterman et rêvé par Jean-Paul Mougin. En vingt ans « (A Suivre) » a donné de bien belles lettres de noblesse à la bande dessinée, son fondateur et rédacteur en chef est décédé mardi 13 septembre 2011 à l'âge de 70 ans.

Après son éviction de la télévision où il avait été formé, Jean-Paul Mougin a abordé la bande dessinée avec « Pif Gadget » dont il fut rédacteur en chef avant d'entrer chez l'éditeur Casterman en tant qu'assistant de Didier Platteau (futur directeur des éditions Moulinsart). La revue «(A Suivre)» voit le jour à la veille du 5ème salon d'Angoulême et sa ligne éditoriale novatrice bouleverse le monde de la bd : Jean-Paul Mougin invente la « novellisation ». Magazine pour adultes, en noir et blanc, aux contenus riches et littéraires, « (A Suivre) » se pose d'emblée en visionnaire en proposant des «romans en bande dessinée», des histoires aux contenus libres (graphisme, matières, styles), aux genres variés (fantastique, humour, aventure, polar...), tout en imposant la contrainte de dix pages maximum par numéro. L'aventure a permis au public de découvrir (et la liste n'est pas exhaustive) Pratt, Servais, Tardi, Schuiten, Peeters, Cabanes, Baraou, Goossens, F'Murr, Charlier, Margerin, Baru, Munoz, Sampaio, Dumontheuil... et même Moebius et Stan Lee le temps d'un supplément exceptionnel. Depuis quelques années, Jean-Paul Mougin s'était retiré du monde de l'édition, il vivait à Bruxelles où il est décédé des suites de maladie. Il laisse derrière lui une œuvre éditoriale majeure dans l'histoire de la bande dessinée.

© 

Né à Paris, Gilles Chaillet a grandi avec la bande dessinée d'après-guerre. Enfant, il lisait « Tintin », « Blake & Mortimer », « Le Chevalier Blanc »... Il commence sa carrière en 1965 chez Dargaud en tant que coloriste (« Tanguy et Laverdure », « Blueberry ») illustrateur puis dessinateur. En 1976, Jacques Martin lui propose de reprendre le dessin des aventures de « Guy Lefranc » et en 1979 Gilles Chaillet crée seul la série « Vasco » (Le Lombard), saga médiévale d'un très grand réalisme, récit des aventures d'un jeune commis banquier dans l'Italie du XVIème siècle. En 2002, délaissant un temps Vasco mais toujours passionné d'histoire, Gilles Chaillet écrit et dessine « La dernière Prophétie » et « Dans la Rome des Césars » (Glénat) en 2004. En 2008, sur un scénario de Didier Convard, il dessine le premier volet de « Vinci, l'Ange brisé » (Glénat). Gilles Chaillet est décédé le 14 septembre 2011 à l'âge de 65 ans.

DB

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss
Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire