Blake et Mortimer : La Malédiction des Trente Deniers

L'album avait été annoncé après la sortie de L'étrange Rendez-vous de Ted Benoit et Jean Van Hamme en 2001 et devait sortir, toujours dessiné par Benoit, après le diptyque Les Sarcophages du 6e continent réalisé par l'autre équipe d'auteurs travaillant sur la série et composée de Yves Sente et André Juillard.

Bande annonce Blake et Mortimer © Editions Dargaud

L'album avait été annoncé après la sortie de L'étrange Rendez-vous de Ted Benoit et Jean Van Hamme en 2001 et devait sortir, toujours dessiné par Benoit, après le diptyque Les Sarcophages du 6e continent réalisé par l'autre équipe d'auteurs travaillant sur la série et composée de Yves Sente et André Juillard.


La Malédiction des trente deniers paraît le 20 novembre prochain, plus d’un an après Le Sanctuaire du Gondwana, dernière aventure en date du duo créé par Edgar P. Jacobs. Si l’on met de côté Les Sarcophages d'Açoka, disponible uniquement en Belgique et en Suisse et qui reste un album inédit en France.

La Malédiction des trente deniers
est une histoire en deux tomes, et dont l’intrigue se situe principalement en Grèce. Ted Benoit a cédé la place à René Sterne, qui décédera malheureusement avant d’avoir achevé les dessins. C’est son épouse, Chantal de Spiegeleer, qui prendra sa suite, réalisant le tour de force de clore l’histoire en respectant et prolongeant de belle manière le style graphique sobre et précis de son époux.

 

 

 

 

La Malédiction des Trente Deniers © Van Hamme - Sterne - De Spielgeleer La Malédiction des Trente Deniers © Van Hamme - Sterne - De Spielgeleer

 

 

 

Cette 19ème aventure de Blake et Mortimer prend sa source dans les arcanes de la chrétienté pour embarquer les deux héros dans une course poursuite mêlant mysticisme et lutte contre les forces du mal. Une découverte archéologique extraordinaire va mener le Professeur Mortimer sur les traces de Judas, l’apôtre félon et ses deniers maudits. Le capitaine Blake, quant à lui, partira sur les traces d’Olrik, qui, en ouverture de ce nouvel opus, vient de s’évader...

 

 

La Malédiction des Trente Deniers © Van Hamme - Sterne - De Spielgeleer La Malédiction des Trente Deniers © Van Hamme - Sterne - De Spielgeleer

 

 

Sous la plume de Van Hamme, La Malédiction des Trente Deniers quitte le terrain du fantastique pour celui d’une enquête policière et archéologique plus classique. Dans la grande tradition de la ligne claire, le récit croisé de la traque d’Olrik et de la quête de la vérité divine emporte le lecteur dans cette aventure au rythme soutenu et aux nombreux rebondissements, tout en respectant les codes et gimmicks inhérents à l’univers des héros d’Edgar P. Jacobs.

 

 

DB

 

 

 

 

 

La Malédiction des Trente Deniers, de Van Hamme, Sterne et De Spiegeleer. Editions Blake et Mortimer, 14 € 50, sortie le 20 novembre 2009

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.