Des images pour le Japon

Le 11 mars 2011, le tremblement de terre survenu au large de la côte pacifique du Japon a provoqué un tsunami aux effets dévastateurs jusqu’à cinq kilomètres à l’intérieur des terres dans la région de Tōhoku, touchant particulièrement les préfectures d’Iwate et de Miyagi avec pour conséquences une série d’accidents majeurs dans plusieurs centrales nucléaires.

Le 11 mars 2011, le tremblement de terre survenu au large de la côte pacifique du Japon a provoqué un tsunami aux effets dévastateurs jusqu’à cinq kilomètres à l’intérieur des terres dans la région de Tōhoku, touchant particulièrement les préfectures d’Iwate et de Miyagi avec pour conséquences une série d’accidents majeurs dans plusieurs centrales nucléaires.

Dès le 15 mars, le monde de la bande dessinée se mobilise au travers d'une première initiative de soutien et de solidarité : Tsunami, des images pour le Japon.

Mouvement spontané, le projet a vu le jour sur les réseaux sociaux et les communautés de blogueurs, de dessinateurs (dont certains membres vivent et travaillent au Japon). Au cœur de ce projet, Jean-David Morvan (Sillages, Nävis, Mon Année avec Jiro Taniguchi, Spirou et Fantasio avec José Munuera…) ; Sylvain Runberg (Les Carnets de Darwin, Orbital, Kookaburra Universe…) ; les illustrateurs Aurélie Neyret, Kness et Made (de la communauté graphique Cfsl.net).

Sur le site internet dédié au projet, la vocation principale de cet élan est de « mettre en œuvre un savoir-faire commun pour venir en aide de façon effective aux victimes de la catastrophe ». Jean-David Morvan était à Tokyo au moment du tremblement de terre. Il a lancé cet appel à contributions (dessins, illustrations, textes courts de professionnels et amateurs) depuis le Japon auprès des dessinateurs du monde entier. Les originaux réalisés pour l’occasion seront publiés sur le site, mis aux enchères, puis rassemblés en vue de publier un recueil collectif papier. Les bénéfices réalisés seront intégralement reversés à Give2Asia.


L’initiative est double, elle appelle à faire preuve de générosité et de solidarité face à l’ampleur du drame et constitue un vrai mouvement numérique participatif, sollicitant les artistes ainsi que les internautes qui deviennent acteurs du projet en diffusant et relayant l’information autour d’eux. – D. B.

 

Le site : http://tsunami.cfsl.net/

 © Bengal / CFSL © Bengal / CFSL

 

 © Olivier Martin - Kibô / CFSL © Olivier Martin - Kibô / CFSL

 

Crédits images © Cfsl.net

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.