Dominique Bry
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Papiers à bulles

Suivi par 199 abonnés

Billet de blog 19 avr. 2010

Dominique Bry
Misanthrope sociable. Diacritik.com
Journaliste à Mediapart

La Vie secrète des jeunes, par Riad Sattouf

Riad Sattouf observe le monde avec une acuité dérangeante. Chronique furieuse et drôle de l’époque actuelle, La Vie secrète des jeunes porte un regard tantôt clinique, tantôt cynique sur le quotidien. Un quotidien fait de rencontres dans le métro, dans les bus, aux terrasses des cafés, dans les magasins. En France, à Paris ou ailleurs, au Canada, à Rennes, en Corse, à Ushuaia… en Argentine. Avec un dénominateur commun : l’élément humain ne lasse plus de nous surprendre. Ou le contraire.

Dominique Bry
Misanthrope sociable. Diacritik.com
Journaliste à Mediapart
© 

Riad Sattouf observe le monde avec une acuité dérangeante. Chronique furieuse et drôle de l’époque actuelle, La Vie secrète des jeunes porte un regard tantôt clinique, tantôt cynique sur le quotidien. Un quotidien fait de rencontres dans le métro, dans les bus, aux terrasses des cafés, dans les magasins. En France, à Paris ou ailleurs, au Canada, à Rennes, en Corse, à Ushuaia… en Argentine. Avec un dénominateur commun : l’élément humain ne lasse plus de nous surprendre. Ou le contraire.

© Riad Sattouf - L'Association

L’auteur de Pascal Brutal (primé à Angoulême en 2010), de Ma Circoncision et du Manuel du puceau, réalisateur des Beaux Gosses, revient avec de nouvelles tranches de vies parues initialement dans Charlie Hebdo semaines après semaines. Depuis le premier tome, trois ans ont passé, la vie continue, les jeunes zonent toujours dans le métro, les couples se font et se défont, les parents tentent d’élever tant bien que mal leurs enfants. Ou ne font rien, ce qui semble revenir au même.

Les strips de Riad Sattouf compilés dans un album, c’est un concentré de vies, d’images, de scènes. L’auteur y croque la vie et le quotidien en creusant ses obsessions : la réalité dépasse forcément la fiction, et lorsque l’on croit le pire arrivé, il faut encore s’attendre à autre chose. Parce que l’homme est ainsi. Riad Sattouf ne grossit pas le trait, celui-ci semble déjà très épais. Les situations sont absurdes, sorties d’un réel que l’on peine à imaginer tant elles sont crues, cruelles. Parfois cocasses, ces saynètes bousculent l’ordre que certains voudraient établi. Riad Sattouf parle de diversité, d’ethnies, de tribus.

L’auteur utilise par exemple le langage sms comme mode d’écriture à part entière, une écriture contrainte pour illustrer, contextualiser les personnages, pour les faire exister ailleurs que dans les images d’Epinal et ainsi les rendre visibles. Là où la société voudrait qu’ils ne soient qu'une minorité. Visible elle aussi. Cette nouvelle manière de dialoguer, imagée et phonétique, Sattouf la retranscrit avec les codes, les us. Mais toutes les CSP sont représentées, brocardées souvent. Les bobos, les hommes, les femmes, pères et mères de famille, célibataires, immigrés…

© Riad Sattouf - L'Association

Riad Sattouf s’arrête également sur l’affaire Ilan Halimi. Reprenant deux articles d’Ariane Chemin (Le Monde) et de Patricia Tourancheau (Libération), il retrace l’odyssée terrible à travers le rôle joué par les « séductrices » utilisées par les barbares. Sans fard, d’une manière glacée, il retrace le parcours des unes et plus précisément celui de Yalda. Interrogée par l’enquêtrice, à la question « c’est donc pas grave de garder quelqu’un contre son gré jusqu’à ce qu’il avoue quelque chose ? », cette dernière a répondu « ben, non ».

© Riad Sattouf - L'Association

Plus loin, Riad Sattouf raconte comment, lors d’un dîner « bande dessinée » organisé par le Ministère de la Culture, il tente « naïvement » de faire du lobbying… Christine Albanel lui est présenté, on l’introduit comme étant Rial Malouf. Elle ne réagit pas. Et passe aux invités suivants.

© Riad Sattouf - L'Association

La vie secrète des jeunes 2 est d’un réalisme terrible, Riad Sattouf a observé et retranscrit, décrit, dépeint. Il en ressort une mosaïque sociétale parfois ahurissante, où le meilleur de chacun semble côtoyer le pire. Edifiant. Indispensable.

BD

© 

La Vie secrète des jeunes, Tome 2, L'Association, 19 €

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige