Angoulême 2011, le palmarès

Le Festival International de la Bande Dessinée a décerné ses récompenses dimanche 30 janvier dans l’après midi, refermant ainsi les portes de cette trente-huitième édition. Art Spiegelman a reçu le Grand Prix de la vile d'Angoulême. Il succède à Baru et présidera le festival en 2012. 

Le Festival International de la Bande Dessinée a décerné ses récompenses dimanche 30 janvier dans l’après midi, refermant ainsi les portes de cette trente-huitième édition. Art Spiegelman a reçu le Grand Prix de la vile d'Angoulême. Il succède à Baru et présidera le festival en 2012.

 

Le palmarès 2011 : 

 

Prix du Patrimoine :

Attilio Micheluzzi, Bab-el-Mandeb (Editions Mosquito).

 

Prix Révélation 2011 :
 

La Parenthèse, d’Elodie Durand (Editions Delcourt) & Trop n’est pas assez, de Ulli Lust (Editions Ça et là) ! ex aequo.


Prix de l’Audace :

Brecht Evens, avec son album Les Noceurs (éditions Actes Sud BD).

 

Prix Regards sur le Monde :

Joe Sacco, pour Gaza 1956 – En marge de l’histoire (Editions Futuropolis).

 

Prix Intergénérations :

Naoki Urasawa pour l’album Pluto, d’après Osamu Tezuka (éditions Kana).

 

Prix de la série :

Il était une fois en France tome 4 – Aux armes, citoyens ! (Editions Glénat) de Fabien Nury et Sylvain Vallée.

 

Prix du Public :

Julie Maroh, avec l’album Le Bleu est une couleur chaude (Editions Glénat).

 

Prix Spécial du Jury :

David Mazzucchelli reçoit le Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury, avec l’album Asterios Polyp (Editions Casterman).

 

Fauve d’Or :

Manuele Fior reçoit le Fauve d’Or – Prix du Meilleur Album, avec l’album Cinq mille kilomètres par seconde (Editions Atrabile).


Grand Prix de la ville d’Angoulême : Art Spiegelman.

 

 © DB © DB

 

L'intégralité du palmarès officiel du festival 2010 est à découvrir ici. – D. B.

 

Crédits images : Le Fauve © 9ème Art + / DB

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.