Dominique Bry
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Papiers à bulles

Suivi par 198 abonnés

Billet de blog 30 nov. 2010

Ça ira mieux… demain

La crème des dessinateurs de presse, l’actualité passée au crible, plus de 150 dessins proposés et réunis dans un volume retraçant l’année écoulée. Un recueil unique permettant de (re)vivre 2010 au fil de la plume affutée d’Aurel, Chapatte, Gros, Jiho, Maëster, Pessin, Plantu, Tignous, Vidberg. Telle est la proposition de Ça ira mieux demain qui paraît… aujourd'hui. 

Dominique Bry
Misanthrope sociable. Diacritik.com
Journaliste à Mediapart

La crème des dessinateurs de presse, l’actualité passée au crible, plus de 150 dessins proposés et réunis dans un volume retraçant l’année écoulée. Un recueil unique permettant de (re)vivre 2010 au fil de la plume affutée d’Aurel, Chapatte, Gros, Jiho, Maëster, Pessin, Plantu, Tignous, Vidberg. Telle est la proposition de Ça ira mieux demain qui paraît… aujourd'hui.

Donnez-nous aujourd’hui notre dessin quotidien

© Drugstore 2010

Les dessins qui font l’objet de ce volume collectif qui paraît en librairie le 1er décembre 2010 ont été publiés initialement en version numérique sous l’égide d’Avé Comics. Après avoir téléchargé l’application payante et choisi la formule d’abonnement qui les intéresse, les détenteurs de smartphones peuvent découvrir chaque jour des dessins d’actualité (dont certains inédits) publiés par plus d’une dizaine de dessinateurs de presse des quotidiens et magazines français et étrangers (Le Monde, Marianne, Le Temps, l’International Herald Tribune…). Il existe trois formules d’abonnement : ' personnel ' (dédié à un dessinateur), ' aléatoire ' (deux dessins par jour choisis au hasard) ou ' illimitée ' (pour un accès à tous les dessins). Dès lors, les abonnés peuvent consulter quotidiennement les publications quasiment en temps réel au fil de leur publication.

Le monde à l’envers

© Drugstore 2010

Ces dernières années, on a surtout constaté la numérisation grandissante des œuvres de bandes dessinées à destination des nouveaux médias : internet bien sûr, les smartphones, les tablettes… pour toucher de nouveaux lecteurs, pérenniser des catalogues, explorer de nouveaux moyens de diffusion (dématérialisés et économiquement attractifs).

A l’instar des blogs BD qui ont vu le jour sur la toile avant de se matérialiser dans des albums papier, Ça ira mieux demain a pris directement ce chemin, en publiant tout d’abord sur des supports numériques, avant de (re)voir le jour. Sous la forme d’un livre.

© Drugstore 2010

Ça ira mieux demain (version papier) est une première du genre : ouvrage collectif, il permet de faire revivre l’année 2010 en juxtaposant les regards de différents croqueurs d’actualité. Le mélange des styles, la déclinaison des humours, les visions respectives des auteurs se rejoignent autour d’un thème central et un but commun : souligner, pointer l’absurdité de la société d’aujourd’hui… et faire rire. En égratignant tous les sujets (ou presque) qui ont émaillé les colonnes de nos journaux au cours de l’année presque écoulée. C’est un concentré d’humour donnant matière à réflexion, loin de l’actu et de la réaction en temps réel.

© Drugstore 2010

La publication sur papier permet de prendre du recul et de poser un regard différent sur l’actualité passée. Les infos qui occupaient le devant de la scène il n’y a pas si longtemps (et qui ont été éclipsées depuis par d’autres) reviennent en mémoire. Et le dessin de presse se transforme en témoignage de son temps, moyen de résistance à l’oubli facile. Moyen de résistance tout court.

© Drugstore 2010

Ainsi, ce dessin de Plantu, paru pendant les longs débats sur la pénibilité du travail : dans une file d’attente devant un guichet sûrement administratif, un ouvrier demande « et quand on a un gouvernement pénible, on a droit à quoi ? ».

La rigueur, les retraites, les affaires, la burqa, l’identité nationale, la présidence, Liliane, Eric, Nicolas et les autres, l’UMP, les Roms… Ça ira mieux demain n’oublie pas grand-monde. Et n’épargne personne.

– D. B.

© 

Ça ira mieux demain, collectif, Drugstore, 12 € 50. Sortie le 1er décembre

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila pour un contrat minier géant
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)
Journal — International
Des millions volés à l’État ont financé un retrait de cash par le directeur financier de Kabila
L’entreprise congolaise Egal, qui a détourné 43 millions de dollars de fonds publics en 2013, en a reversé 3,3 millions sur un compte de la présidence de la République de RDC afin de compenser un retrait d’espèces effectué par le directeur financier du président Joseph Kabila.
par Yann Philippin
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes (Sarthe), qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah

La sélection du Club

Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine