C’est nouveau sur Mediapart : les musiques du monde en direct !

Bloque Depresivo. A suivre en direct le 20 octobre. © Fabiola Soto Rivera. Bloque Depresivo. A suivre en direct le 20 octobre. © Fabiola Soto Rivera.

Afin d’offrir une plus large audience aux artistes, le Théâtre de la Ville et Mediapart poursuivent un partenariat élaboré en juin 2012 dans le cadre des Chantiers d’Europe avec le concert d’Angélique Ionatos. Parce que nous avons le goût des œuvres, des spectacles qui déplacent les lignes et les frontières, et que nous souhaitons le partager avec nos abonnés et plus largement avec le public, ces retransmissions en direct seront aussi en accès libre.

La saison 2012/2013 s'ouvrira le 20 octobre avec la retransmission en direct du concert du groupe chilien Bloque Depresivo

Bloque Depresivo, à ses débuts, était juste un “bloque”, c’est-à-dire un moment, un bloc, de trois ou quatre chansons, jouées au milieu des concerts de Chico Trujillo. Apparaissaient alors sur scène deux ou trois musiciens venant s’ajouter aux membres du groupe, jouer des boléros, des valses péruviennes ou des versions acoustiques de certains de leurs morceaux.

Puis la formation a évolué, et portée par son chanteur, Aldo “Macha” Asenjo, Bloque Depresivo est désormais un groupe à part entière, autonome et autogéré. Si le personnage incarné par Aldo “Macha” Asenjo continue d'être un centre d'attraction et, à la fois, de semer la confusion sur la séparation entre Chico Trujillo et son “bloc dépressif”, les représentations des deux dernières années ont vraiment donné vie au projet.

El Bloque Depresivo- Regresa- 28/12/2011 © Barbarella B

Même s'il est encore difficile de saisir la limite qui sépare la présence festive et débordée de Chico Trujillo et la tristesse évocatrice qu’offre le Bloque Depresivo, c'est pourtant bien des mêmes personnes qu’il s’agit – aussi à l’aise dans ce format plus intimiste que sur les énormes scènes des stades que remplit Chico Trujillo en Amérique Latine. La volonté du Bloque Depresivo est de dévoiler les différentes facettes que chacun  a en soi. Le “Bloque” ouvre un chemin aux sensibilités cachées, qui désormais se chantent, entre autre, grâce à l’extraordinaire voix et présence de son chanteur charismatique. C’est une formation riche, qui compte des musiciens chiliens de renom comme par exemple, Camilo Salinas et Danilo Donoso, deux musiciens de Inti Illimani Histórico; Luis “Flaco” Morales, maestro du requinto et musicien du groupe, Isla de la Fantasía et Tocori Berrú, bassiste de La Chilombiana.

 Avec ce premier concert retransmis en direct du Théâtre de la Ville  le samedi 20 octobre à 21h00, Mediapart rend hommage au Chili et à sa musique allègre comme la vie qui émeut aux larmes et invite à la danse...

A suivre, le mercredi 21 novembre: un hommage à Jose Afonso, en direct sur Mediapart, en partenariat avec Dailymotion.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.