Ophuls, Sivan, Mediapart et ces «vérités désagréables»

C'est un film en devenir, signé Marcel Ophuls et Eyal Sivan. Un film décidé dans l'urgence cet été, lors de l’attaque israélienne sur Gaza, déjà en partie tourné, mais qui a besoin de soutien pour être achevé et, espèrent les réalisateurs, être fin « prêt pour le Festival de Cannes 2015 ».

Des vérités désagréables © Mediapart

C'est un film en devenir, signé Marcel Ophuls et Eyal Sivan. Un film décidé dans l'urgence cet été, lors de l’attaque israélienne sur Gaza, déjà en partie tourné, mais qui a besoin de soutien pour être achevé et, espèrent les réalisateurs, être fin « prêt pour le Festival de Cannes 2015 ». 50 000 euros sont nécessaires. Suivant le principe du financement participatif, l'équipe du film a donc lancé une campagne de dons sur KissKissBankBank avec le soutien de Mediapart. Tous les renseignements (l'intention du film, sa genèse, la biographie des réalisateurs, à quoi servira la collecte, etc.) sont ici.

Et la vidéo ci-dessus, compilation des premières scènes tournées, permet d'apprécier le ton ce documentaire : « Interviews chocs, rencontres, confrontations, de Tel-Aviv à Paris en passant par la Cisjordanie, écrivent les réalisateurs, ce film-parcours dresse par touches imparables un état des lieux idéologiques. L’occasion de découvrir sur l’antisémitisme, sur l’islamophobie et sur l’importation, réelle ou supposée, du conflit, quelques vérités désagréables… »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.