Flavia Coehlo et Arthur H annoncent le concert pour la liberté de circulation

Flavia Coehlo et Arthur H lisent un extrait de «Frères migrants. Déclaration des poètes», de Patrick Chamoiseau, pour annoncer le concert pour la liberté de circulation qui se tiendra, le 5 juin, au Trianon en soutien au Gisti.

ARTHUR H ▲ BIBI TANGA ▲ FLAVIA COELHO ▲ GAËL FAYE feat. Samuel Kamanzi & Jenrian ▲ INFECTICIDE ▲ LA DAME BLANCHE ▲ LOST avec Camélia Jordana et Laurent Bardainne ▲ TÊTES RAIDES ▲ TIE & THE LOVE PROCESS ▲ & quelques surprises

Radical Cinema est partenaire du concert "Liberté de circulation" organisé le 5 juin 2017 au Trianon à Paris, au profit du GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigré·e·s). ▲ Avec également le soutien de Tracks, Mediapart, la librairie Nordest, et Locaimages.

Flavia Coehlo et Arthur H lisent Patrick Chamoiseau pour annoncer le concert Liberté de circulation © radicalcinema.org

À partir de l’été 2015, les médias et les responsables politiques européens ont parlé de « crise migratoire » pour décrire un « afflux » de réfugié⋅e⋅s aux frontières de l’Union européenne, sans jamais interroger la pertinence des chiffres brandis, ni, surtout, analyser les raisons qui ont poussé ces centaines de milliers de personnes à chercher protection en Europe. Parler de « crise » a surtout permis aux États européens – notamment la France, sur laquelle ladite « crise » a finalement eu peu d’impact – de se dédouaner de leur incapacité à faire face à une situation présentée comme imprévisible. Pourtant le contexte international, notamment le conflit syrien et la poursuite de la guerre en Afghanistan, rendaient l’augmentation de ces mouvements de population inéluctable depuis plusieurs années.

Parce qu’on ne peut que constater l’impasse à laquelle conduisent des politiques de contrôle et de répression croissante des migrations, le Gisti défend l’idée que la liberté de circulation est la seule alternative réaliste pour mettre fin aux situations dramatiques que connaissent les exilé⋅e⋅s.

Le Gisti, né au début des années 1970, est présent aux côtés des exilé⋅e⋅s, des sans-papiers, de toutes les personnes immigrées. Il se bat pour l’égalité des droits. Au cours de ces longues années de luttes, il a acquis la certitude que le combat pour les droits des étrangers et des étrangères ne peut s’accommoder de la fermeture des frontières et de la privation du droit de circuler pour tous ceux et toutes celles que le sort a fait naître du mauvais côté de la planète.

C’est pour défendre la liberté d’aller et venir et de vivre, d’aimer, de chanter, de rêver, de travailler là où on le souhaite que des artistes se mobilisent aujourd’hui aux côté du Gisti, en soutien à ceux et celles qui ont dû quitter leur pays.

▲De 17h à 19h se tiendra une table ronde, espace d’échanges et de débat, à laquelle participeront des membres du Gisti, des exilé⋅e⋅s, des écrivains (dont Patrick Chamoiseau), des artistes, des militant⋅e⋅s. ▲ Le collectif Radical Cinema projettera des vidéos témoignant du mouvement de solidarité avec les exilé⋅e⋅s qui s’est tissé dans le quartier de la Chapelle à Paris depuis le démantèlement du premier grand campement de réfugié⋅e⋅s et face aux violences policières dont ils et elles sont l’objet. ▲ Le concert débutera à 19h30.

▲ Réservations (19,50€) : https://www.letrianon.fr/fr/programme/liberte

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.