Pour les intervenants du live de Mediapart ce soir sur la psychiatrie

Une question pour Mmes Anne Ostrowski, infirmière au CH Philippe Pinel d'Amiens et Jennifer Bouder,  représentante syndicale CGT ainsi que pour M. Pierre Llorca (psychiatre), intervenants sur le live de Mediapart sur la psychiatrie ce soir.

Que pensez-vous du fait que des personnels travaillant en intra-hospitalier en milieu psychiatrique auprès de personnes (et non seulement de malades) sous mesures d'hospitalisations psychiatriques sans consentement, qui osent se légitimer de l'insuffisance de personnels pour mettre en oeuvre des pratiques cruelles, barbares et inhumaines du type contention - isolement, sur-médications neuroleptiques et autres ... sont pas plus pas moins que des délinquants ?

Par ailleurs la réponse légitime à de telles pratiques inhumaines, illégitimes et illégales devrait être :

1°) la comparution de ces personnels au conseil de discipline de leur établissement, suivie de leur suspension pour faute lourde en urgence en attendant une décision au fond ;

2°) l'ouverture d'une instruction pénale par le parquet contre ces mêmes personnels avec si besoin mise en garde à vue et mesures provisoires du type incarcération préventive.

sauf à considérer - ce que d'ailleurs vous et vos hiérarchies considérez - que tout cela n'a aucune importance puisque les malades mentaux ou considérés tels sont pour vous autres une sous humanité qui peut être traitée comme du bétail...

Qu'en pensez-vous ?

Je vous interpelle sur ce point.

Pour le Cercle de réflexion et de proposition d'actions sur la psychiatrie (CRPA).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.