Radio Libertaire, l'Entonnoir, sur la représentation des usagers en psychiatrie

L'annulation de la Mad Pride 2017, qu'en est-il ? L'Union nationale des associations agréées d'usagers du système de santé (UNAASS), ex-CISS, où en est-on ? Quid de la hausse du nombre de personnes en soins psychiatriques sans consentement et des textes actuels qui encadrent l'isolement et la contention lors des internements psychiatriques ?

Je vous informe que j'ai été interviewé ce matin, en qualité de président du CRPA, par les animateurs de l'Entonnoir, émission antipsychiatrique de Radio Libertaire, sur les thèmes suivants :

1. - L'annulation de la Mad Pride du samedi 10 juin 2017 par les organisateurs de ce défilé, mais aussi la rencontre débat organisée par l'association Humapsy à La Parole Errante le même jour à 15 h (9, rue François Debergue, 93100, Montreuil, métro : Croix-de-Chavaux, ligne 9).

2. - L'Union nationale des associations agréées d'usagers du système de santé (UNAASS), ex-CISS, actuelle France Assos Santé, présidée par M. Alain-Michel Ceretti ancien conseiller santé du Défenseur des droits. Notre procédure devant le Conseil d'Etat contre le décret du 26 janvier 2017 relatif à l'UNAASS.

3. - La hausse du nombre des personnes en soins psychiatriques sans consentement et les textes actuellement pris en matière d'isolement - contention lors d'internements psychiatriques. Notre recours gracieux actuellement en cours d'examen à l'encontre de l'instruction du ministère de la Santé sur les pratiques d'isolement et de contention lors d'hospitalisations psychiatriques sans consentement.

Cette interview est publié sur le site internet du CRPA à l'adresse suivante : http://psychiatrie.crpa.asso.fr/645

Lien pointant sur cette interview sur le site du CRPA (à 4 mn 30 du début de l'émission) : https://psychiatrie.crpa.asso.fr/IMG/mp3/mercredi_093348f-2.mp3

Si cela peut intéresser des lectrices et lecteurs de ces pages.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.