Billet de blog 17 avr. 2022

André Bitton
Président du Cercle de réflexion et de proposition d'actions sur la psychiatrie (CRPA), ancien président du Groupe information asiles (GIA), ex-psychiatrisé.
Abonné·e de Mediapart

Manifestation à Paris le 16 avril 2022

Que reste-t-il du front républicain ? Des populations flouées, abandonnées, exclues, marginalisées, méprisées, stigmatisées, "soignées" (comme on dit), claquemurées, priées de "bien voter", culpabilisées de "mal voter" ou d'oublier carrément les bureaux de vote le jour j ...

André Bitton
Président du Cercle de réflexion et de proposition d'actions sur la psychiatrie (CRPA), ancien président du Groupe information asiles (GIA), ex-psychiatrisé.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Billet d'humeur.

Manifestation à Paris le 16 avril 2022 de protestation contre le 2ème tour des présidentielles, 14 h - 17h30. Environ 40 000 personnes entre place de la Nation et République, surtout des jeunes. 17h40 les tirs lacrymogènes se font entendre. La place de la République était bouclée dès 17 h. J'ai dû avec quelques autres manifestants demander à des CRS de me laisser sortir, ce qu'ils ont fait sans problème.

Quelques photos de cette manifestation, cliquer sur ce lien

Le 1er mai 2002, il y a 20 ans, la place de la République était saturée de manifestants. Dans les 800 000 manifestants. J'étais prêt de la camionnette des jeunesses communistes et de celle de SOS Racisme, le 2ème tour des présidentielles opposait Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac.

Qu'en reste-t-il ? ...

2018 - 2019, fichage Hopsyweb des personnes admises en hospitalisations psychiatriques sans consentement tous cas de figure, 2019, croisement de ce fichage avec celui des fichés S pour cause de liens avec des visées terroristes ; stigmatisation néo - sarkozyste des personnes suivies ou ayant été suivies en milieu psychiatrique ; chasse aux sorcières parmi les personnels soignants ; les mouvements d'usagers alignés et neutralisés avec distribution de subsides, quelques carrières ouvertes, mais tout de même la parole se libère via l'internet ; carence constatée de la "démocratie sanitaire" à partir des confinements successifs ; carcéralisation des prises en charge ; réforme en traînant des pieds des décisions de maintien en isolement - contention en psychiatrie ; population handicapée placée résolument non prioritaire en réanimation durant les flambées de la pandémie de Covid 19 ; un peu plus de chasses aux fous et aux marginaux à travers le pays ; manifestants estropiés, éborgnés = > interdiction de fait de manifester ...

"Votez correct braves gens pour qui tiendra la matraque ces prochaines années..." ...

Allons bon !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.