Billet de blog 22 sept. 2010

l'art des fous, dénomination ignomineuse

gaulthier roux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A la suite de l'article de Paul Machto, entre deux cliniques, je vous joints une petite partie des poèmes que je viens de créer dans la clinique psychiatrique que je viens de quiter. L'action artistique est capital dans la guérison des malades ainsi que la réception du "beau" par eux.

I

AlizéLes quatre ventsLes CigalesMalevalQuatre étagesSortie sens issuesDerrière les beaux mots se cachent les pires mauxLes maux sur lesquels on ne peut mettre de motsLes cachets remplacent les lettresActeur muetActeur sans actionsLes bourses peuvent s’effondrerLes présidents présiderLes gestionnaires gestationerEn dehors du monde, je réside dans mes neurones

II

Benzodiazépine, quel nom étrangeBenzene comme le gazDiaz, jazz, musique saoulePine, pas de dessinsLa flèche d’ErosAlchimie des sensSubstitue aux manquesSubstitut des trops pleinsPharmacopéePlonge nous dans les bras de MorphéeAddiction, fellation, fionFait pas le conLes labos te perdent, te gagnentIls jouent aucasinoToi aussi tu joues ta vie, ton vitPrends, et rejettesNécessitée fait loi Jacob à pris son échelleToi, envole toi comme DédaleNi trop haut, ni trop basDépakine moleskineTu seras uniforme à l’instar desIcones mises à bas

IV

Idées noiresTension supérieurTriangle surannéeTarte de sapajouTrêve de sanctionThéories scabreusesTenthrède sulfamidéThéorème de SpartacusTitus SalvianusTimbré sinueuxTranshumance saisonnière Tintinnabulements soporifiquesTranquillité sereineTraquenard surineurTorpeur salutaireTraitrise subodoréeThéophile SueTertian saturéTurpitudes de santalTrahison de saisonTertres succinsTartares sauvagesTricératops en scaphandresTension sacerdotaleThéodore SartreTrituration des synapsesThyroïde spermaglandulaireTrain satyriqueTantra sutraTorride salopeTerrible salopardTrique suspecteTension ScapulaireTina SophocleTrépanation supérieurTraces de sangsuesTrisomiques scientifiquesTchernobyl sacrifiéTanzaniens scarifiésTransaminases stérilesTerrasses suspenduesThéophraste StalineTrainées sanguinaireTraverses de siliconeTarabiscotage sensuelTricotage de saltimbanquesTurbin de scarabéeTétrafluorure de SodiumTrigonomie stellaireTimothée SchieleTorture insupportableTortue souilléeTyrannosaure sataniqueTaboulé sardoniqueTérébenthine siliceuseTerrain sirupeuxTronches suturésTancrède SénèqueTentation salvatriceTréfonds sopranisteTentacule sandjakTchékiste sainfoinTorgnole sympatholytiqueTerminographe sémantiqueTergal sadomasochisteThérèse SaganTrahison de soiTurgescence sporadiqueTétralogie SchubertienneTigrinya supplétifTriacétate scolastiqueTaillole sphériqueTechnétium sadiqueToinette SandTentative de sourireTentative de sommeilTentative de sabotageTentative de salutTentative de séparationTentative de suppressionTentative de solutionFinale

V

La cantineDouze heures Une poignée de patients Attendent l’ouverture de la portePeu ou pas de mots échangésLe bruit des clés dans la serrureAnnonce non pas des agapesMais une future eucharistiePar la porte étroite,Certains entre d’un pas décidéD’autres, tremblantsAccèdent à ce lieu à pas de tortueD’autres encore, font leur apparitionSans bruitsChacun et chacune retrouve sa place habituellePersonne ne se connait réellementEt pourtantNul jugement, nul reproche, nulle admirationSeulement une communionIls se créent une symbiose entre euxParfois peu d’atomes crochusMais jamais d’anicrochesJamais de malveillanceL’une se pavane comme un paonL’autre apostrophe tout un chacunL’autre encore bave sur son painTout le monde est malPersonne ne le montreTacite respect Ce ne sont jamais les mêmes individusTous les jours La ronde des entrées et sorties bat son pleinL’atmosphère de la cantine est immuableLes vingt individus qui la composentAbsorbent les nouveauxLes disparus, eux, font parti de la mémoire collectivePeut-être reviendront-ilsComme certainsComment peut-on dire que ce monde n’est pas réelIl existeDehors, tout n’est que préjugés, condamnationsAffirmations et certitudes malsainesComment peut-on me dire de retourner dehorsJe veux vivre dans l’irréelExister, ne pas existerQuelle importanceFuck the world VI Le coin fumeurUne cour ouverte sur la morgue Murs gris et rugueux Abri bus sans busTrois panneaux de plastiqueToit identiqueCeci est un lieu HeureuxLieu curieuxAutour de tables blanchesIls fumentDiscutentRientExorciseExciseEchangePartageCommunieCeci est un groupe de paroleCeci est un groupe de psychéCeci est un groupe de pharmacopéeL’intime le resteLes codes s’effondrentLes liens se tissentIci le soleil est dans les cœurs Il est dans les volutesIl s’auto créeRien n’est sacréSi ce n’est l’intime

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour et Pétain : une relaxe qui interroge, des motivations qui choquent
La relaxe d’Éric Zemmour pour ses propos sur un prétendu « sauvetage » des juifs français par Pétain a suscité de vives réactions. Les historiens que nous avons interrogés ne sont pas tant choqués par la relaxe - la loi Gayssot ne peut couvrir l'ensemble des allégations mensongères sur la seconde guerre mondiale - que par les motivations de l’arrêt. Explications.
par Lucie Delaporte et Fabien Escalona
Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA