l'art des fous, dénomination ignomineuse

A la suite de l'article de Paul Machto, entre deux cliniques, je vous joints une petite partie des poèmes que je viens de créer dans la clinique psychiatrique que je viens de quiter. L'action artistique est capital dans la guérison des malades ainsi que la réception du "beau" par eux.

 

 

I

AlizéLes quatre ventsLes CigalesMalevalQuatre étagesSortie sens issuesDerrière les beaux mots se cachent les pires mauxLes maux sur lesquels on ne peut mettre de motsLes cachets remplacent les lettresActeur muetActeur sans actionsLes bourses peuvent s’effondrerLes présidents présiderLes gestionnaires gestationerEn dehors du monde, je réside dans mes neurones

II

Benzodiazépine, quel nom étrangeBenzene comme le gazDiaz, jazz, musique saoulePine, pas de dessinsLa flèche d’ErosAlchimie des sensSubstitue aux manquesSubstitut des trops pleinsPharmacopéePlonge nous dans les bras de MorphéeAddiction, fellation, fionFait pas le conLes labos te perdent, te gagnentIls jouent aucasinoToi aussi tu joues ta vie, ton vitPrends, et rejettesNécessitée fait loi Jacob à pris son échelleToi, envole toi comme DédaleNi trop haut, ni trop basDépakine moleskineTu seras uniforme à l’instar desIcones mises à bas

IV

Idées noiresTension supérieurTriangle surannéeTarte de sapajouTrêve de sanctionThéories scabreusesTenthrède sulfamidéThéorème de SpartacusTitus SalvianusTimbré sinueuxTranshumance saisonnière Tintinnabulements soporifiquesTranquillité sereineTraquenard surineurTorpeur salutaireTraitrise subodoréeThéophile SueTertian saturéTurpitudes de santalTrahison de saisonTertres succinsTartares sauvagesTricératops en scaphandresTension sacerdotaleThéodore SartreTrituration des synapsesThyroïde spermaglandulaireTrain satyriqueTantra sutraTorride salopeTerrible salopardTrique suspecteTension ScapulaireTina SophocleTrépanation supérieurTraces de sangsuesTrisomiques scientifiquesTchernobyl sacrifiéTanzaniens scarifiésTransaminases stérilesTerrasses suspenduesThéophraste StalineTrainées sanguinaireTraverses de siliconeTarabiscotage sensuelTricotage de saltimbanquesTurbin de scarabéeTétrafluorure de SodiumTrigonomie stellaireTimothée SchieleTorture insupportableTortue souilléeTyrannosaure sataniqueTaboulé sardoniqueTérébenthine siliceuseTerrain sirupeuxTronches suturésTancrède SénèqueTentation salvatriceTréfonds sopranisteTentacule sandjakTchékiste sainfoinTorgnole sympatholytiqueTerminographe sémantiqueTergal sadomasochisteThérèse SaganTrahison de soiTurgescence sporadiqueTétralogie SchubertienneTigrinya supplétifTriacétate scolastiqueTaillole sphériqueTechnétium sadiqueToinette SandTentative de sourireTentative de sommeilTentative de sabotageTentative de salutTentative de séparationTentative de suppressionTentative de solutionFinale

V

La cantineDouze heures Une poignée de patients Attendent l’ouverture de la portePeu ou pas de mots échangésLe bruit des clés dans la serrureAnnonce non pas des agapesMais une future eucharistiePar la porte étroite,Certains entre d’un pas décidéD’autres, tremblantsAccèdent à ce lieu à pas de tortueD’autres encore, font leur apparitionSans bruitsChacun et chacune retrouve sa place habituellePersonne ne se connait réellementEt pourtantNul jugement, nul reproche, nulle admirationSeulement une communionIls se créent une symbiose entre euxParfois peu d’atomes crochusMais jamais d’anicrochesJamais de malveillanceL’une se pavane comme un paonL’autre apostrophe tout un chacunL’autre encore bave sur son painTout le monde est malPersonne ne le montreTacite respect Ce ne sont jamais les mêmes individusTous les jours La ronde des entrées et sorties bat son pleinL’atmosphère de la cantine est immuableLes vingt individus qui la composentAbsorbent les nouveauxLes disparus, eux, font parti de la mémoire collectivePeut-être reviendront-ilsComme certainsComment peut-on dire que ce monde n’est pas réelIl existeDehors, tout n’est que préjugés, condamnationsAffirmations et certitudes malsainesComment peut-on me dire de retourner dehorsJe veux vivre dans l’irréelExister, ne pas existerQuelle importanceFuck the world

VI Le coin fumeurUne cour ouverte sur la morgue Murs gris et rugueux Abri bus sans busTrois panneaux de plastiqueToit identiqueCeci est un lieu HeureuxLieu curieuxAutour de tables blanchesIls fumentDiscutentRientExorciseExciseEchangePartageCommunieCeci est un groupe de paroleCeci est un groupe de psychéCeci est un groupe de pharmacopéeL’intime le resteLes codes s’effondrentLes liens se tissentIci le soleil est dans les cœurs Il est dans les volutesIl s’auto créeRien n’est sacréSi ce n’est l’intime

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.