Déconseiller, au besoin

Mediapart a toujours fait le pari de l'intelligence et de la confiance dans ses abonnés. C'est pourquoi nous avons choisi de mettre en place une nouvelle fonctionnalité dans les commentaires, celle de les déconseiller – au besoin.

Mediapart a toujours fait le pari de l'intelligence et de la confiance dans ses abonnés. C'est pourquoi nous avons choisi de mettre en place une nouvelle fonctionnalité dans les commentaires, celle de les déconseiller – au besoin.

Au besoin: entendons-nous sur le sens des mots. A commencer par le mot déconseiller en lui-même, que n'avons pas choisi au hasard. Nous n'avons pas proposé de fonction «j'aime» ou «je n'aime pas», de bouton + ou – : pour cela, nous pensons, comme ceux qui se sont exprimé depuis deux jours sur cette question, que mieux vaut argumenter, expliquer son accord ou son désaccord. En choisissant le mot Déconseiller, nous invitons le lecteur à réfléchir à son action, plutôt qu'à donner d'un clic son sentiment. Est-ce trop demander? 

Au besoin, donc. Déconseiller un commentaire, c'est signifier qu'il est hors sujet, désobligeant, répétitif peut-être, ou encore aux limites de notre charte de participation. Déconseiller un commentaire sensé, argumenté, parce qu'on n'est pas d'accord avec l'opinion qu'il exprime, c'est troller. S'amuser à tout déconseiller, c'est troller. Rappelons à l'occasion qu'il s'agit d'une fonctionnalité fréquemment demandée. A la fois pour désencombrer les fils de commentaires des moins pertinents d'entre eux, et, précisément, afin de ne pas censurer, mais au contraire de laisser à disposition des commentaires fortement controversés. 

La fonction Recommander a été mise en place il y a tout juste deux ans. Vous étiez alors un peu plus de 50 000 abonnés. Vous êtes aujourd'hui plus de 75 000 à écrire des billets (plus de 1500 blogs actifs), des articles d'édition (plus de 400 éditions créées), des commentaires (1 970 480 commentaires rédigés hier à 18h00. C'est pourquoi nous sommes convaincus de la nécessité de vous faciliter toujours plus la lecture et la navigation, dans les commentaires comme dans l'ensemble du site.

La semaine prochaine, nous allons poursuivre notre travail sur l'amélioration de l'ergonomie des fonctions que nous vous proposons, dont la plupart répondent à des besoins exprimés par nos abonnés. Peut-être faut-il, comme il nous a été suggéré, mettre en place une proportion de Déconseiller par rapport aux Recommander pour que le commentaire se replie (par exemple, deux fois plus de Déconseiller), et/ou un nombre minimal de Déconseiller, améliorer la clarté et la disposition de ces fonctions.  

Et pour la fin de l'année, c'est un renouveau semblable à celui du Journal qui sera mis en place dans le Club.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.