Je veux publier un billet de blog

Tout abonné à Mediapart dispose d'un espace où il peut publier des billets (dans les limites du respect de la charte). Il peut y accéder en cliquant simplement, notamment en cliquant sur son nom, en haut à droite des pages (sous l'intitulé «Tableau de bord»). Il arrive alors à un espace «blog» dans lequel il lui est possible de poster un texte.

Tout abonné à Mediapart dispose d'un espace où il peut publier des billets (dans les limites du respect de la charte). Il peut y accéder en cliquant simplement, notamment en cliquant sur son nom, en haut à droite des pages (sous l'intitulé «Tableau de bord»). Il arrive alors à un espace «blog» dans lequel il lui est possible de poster un texte.

Pour cela, il faut cliquer sur le bouton «Poster un billet» (dans la colonne de gauche) ou cliquer sur ce lien: http://www.mediapart.fr/node/add/blog

 

Le site affiche alors une page portant le titre «Créer 'Billet de blog'», en dessous duquel se trouve un champ de formulaire «Titre». Le titre est obligatoire comme l'indique l'astérisque rouge.

 

Vient ensuite le champ «Mots clés (club et blog)». Il est facultatif, mais permet de classer de manière thématique les contributions publiées dans le club de Mediapart. Chaque mot-clé doit préciser le sujet. Les mots-clés sont séparés par des virgules. Les mots employés apparaîtront dans la page d'accueil du blog, sous le titre «Thématiques du blog», d'autant plus grous qu'ils seront utilisés souvent. Cette fonction permet aux lecteurs qui découvriraient ce blog d'en saisir immédiatement les sujets les plus souvent traités.

 

Le champ suivant se nomme vidéo. Il permet d'insérer le code d'intégration d'une vidéo YouTube, DailyMotion ou Google Vidéo simplement en tête du texte. Le code en question apparaît sur les sites d'hébergement de vidéo sous le nom «Lecteur exportable» ou «Intégrer la vidéo sur un site».

 

Enfin, vous trouverez le champ contenu qui vous permettra d'écrire votre texte. Celui-ci comporte une barre d'outils qui vous aidera à mettre le texte en forme.

 

 

Si vous disposez d'un texte déjà saisi sur un traitement de texte, il est impératif de passer par l'icône Word (5e en partant de la gauche) pour obtenir un résultat correct. Une fenêtre s'ouvre alors dans laquelle vous pourrez coller votre texte. Si vous souhaitez en améliorer encore la présentation, un certain nombre d'outils sont à votre disposition.

 

De gauche à droite:

  • Gras (G) / Italique (I) / Souligné (S) > pour ces icônes, il faut sélectionner le texte à mettre en forme
  • Annuler la dernière action / refaire la dernière action annulée
  • L'icône Word évoquée plus haut
  • Insérer un lien hypertexte > une fenêtre s'ouvre qui vous permet de saisir l'adresse de la page Web dont vous souhaitez recommander la consultation, ainsi qu'une légende / Rompre un lien hypertexte
  • Insérer une image hébergée sur un autre site > une fenêtre s'ouvre qui vous permet d'indiquer l'adresse Web de cette image / Insérer un caractère spécial > une fenêtre s'ouvre qui vous permet d'ajouter des caractères exotiques et des signes peu répandus sur les claviers AZERTY.
  • Modifier le code html > Une fenêtre s'ouvre qui vous permet de modifier directement les balises HTML du texte. Attention, un certain nombre de fonctions html sont filtrées par l'éditeur de texte. Vous pouvez en consulter la liste sous le champ «Contenu» dans le menu «Format d'entrée»
  • Styles: Il vous est proposé un certain nombre de mises en formes préétablies: paragraphe (texte brut), infos sur l'auteur (légende, signature, crédit), texte préformaté (caractère à chasse fixe, type machine à écrire), titres de niveau 1 à 6 (du plus au moins important) et citation (pour mettre une citation isolée en exergue).
  • Alignement du texte > à gauche, centré, à droite
  • Listes > numérotée ou à puces
  • Augmenter le retrait à gauche du texte (et inversement, le diminuer)
  • Texte barré (utilisé pour montrer que l'on a modifié le texte, sans faire disparaître la version précédente)
  • Lien interne (permet d'affecter un nom — ancre — à un point précis du texte que l'on pourra ensuite appeler par lien hypertexte en ajoutant #nomdel'ancre à la fin de l'adresse web)
  • Couleur du texte
  • Exposant / Indice (attention, l'un comme l'autre perturbent l'interlignage du texte)
  • Rechercher du texte / Remplacer par un autre texte
  • Effacer la mise en forme (gomme)
  • Ajouter une image, un son ou une vidéo (cette fonction fera l'objet d'une autre fiche)
  • Et préciser la fin du texte de présentation du billet.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également héberger un fichier sur nos serveur dans le menu «fichier attaché». Si ce fichier est une image, celle-ci apparaîtra dans le texte de présentation de votre billet.

 

Deux boutons au bas de la page vous proposent l'«aperçu» (pour constater votre mise en page) et d'«enregistrer», c'est-à-dire de publier votre texte.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.