Galaxie Foot

Chronique sur le football de Hubert Artus, « Galaxie Foot ». J'ai appris beaucoup de choses dans ce livre. Ce qui m'a intéressé, c'est de voir toute la violence qui existe dans le football. Et aussi, j'ai été surprise par la violence des Etats envers les footballeurs qui ont des qualités sportives.

 

Galaxie foot.

Ce qui m'intéresse dans ce livre galaxie foot, c'est de voir toute la violence qui existe dans le sport et donc ici le football. Surprise par la violence des Etats envers les footballeurs qui ont des qualités sportives.

Regardez l'intelligence, la force des supporters du Club d'Al-Ahly en Egypte n'acceptant pas que les supporters entre les clubs du même pays s'entretuent, et devant les pièges de l'état qui prend le peuple, leurs citoyens pour des  idiots. Ces mêmes supporters se révoltent, appuyés par les ultras pour protéger la place Tahrir ( printemps arabe ). L'égalité de la violence contre la violence. Je ne savais pas que en Tunisie, parler de football était interdit dans l'espace public. Une si bonne équipe " Les aigles de Carthage" qui avait gagnée le CAN (coupe d'Afrique des nations) en 2004 avec un super entraîneur Roger Lemerre. 

Et ce gardien de but Abdel Masset Sarot au Club d'Al-Karama en Syrie devenu révolutionnaire sur les réseaux sociaux. Je le trouve intrépide et honnête, devant un état qui ne l'ai pas. Violence encore des services secrets qui courent plus vite que Abdel Masset Sarot et qui dribble avec ses appartements !   Je pensai à cet Algérien Assad Salah, champion, qui n'a pas eu la liberté de vivre sa passion du football, enchaîné au pouvoir de son pays qui le tortura. Le football devrait être loisir et compétition. Ce n'est pas cela la réalité. Il joua la coupe du monde de 1986 avec son collègue Rabah Madjer qui lui s'en sortira mieux de son aventure "footballeresque". Madjer Rabah eu la chance de jouer au Portugal au FC Porto où il marqua le but de son épopée sportive, un geste de son pied rocambolesque, geste qui porta son nom à vie comme une AOC MADJER.

Dans ce monde de football, je m'aperçois que le départ de ces jeunes footballeurs quand ils commencent leur vie est souvent difficile.

Maradonna : la blague qui n'est pas une blague, a perdu les pédales de vouloir se faire livrer des Mercedes au Portugal en passant par l'Argentine , sauf que Mercedes est une marque allemande. la 2 ème blague de l'Argentin Maradonna de se venger d'une tacle qui lui brisa la cheville, et de se venger pendant la fin d'un autre match en provoquant une baston générale. Mais quand même Maradonna c'est quelqu'un , un don de manipuler une orange avec ses pieds bien bien plus petite qu'un ballon rond. Eh oui! C'est pas facile d'être footballeur dans un pays de misère.

Entre les footballeurs Cruyff (l'hollandais), Georges Best (l'irelandais), Garrincha (le brésilien), Di Stefano (l'argentin), Cantona (français), je pense que ceux qui arrivent à finir leur vie correctement, ce sont à mon avis ceux qui deviennent entraîneurs. Comme Johan Cruyff qui devient entraîneur  de l'Ajax (hollande) et au Barça (espagne), puis Di Stefano qui devint entraîneur pendant 24 ans dont une partie au Barça. Les deux autres pépites Best et Garrincha finissent dans l'alcool. Et Cantona joue dans une pièce de théâtre mais on savait qu'il était un peu artiste.

Je suis agréablement surprise de ce que je découvre dans ce livre, de grands joueurs mondiaux de football qui m'ont étonnée par leur dextérité footballistique et l'obtention de ballon d'or (meilleur joueur de l'année). Je continue mon plaisir à travers galaxie foot avec le footballeur Baggio Alfredo élu meilleur joueur de l'année 1993 et obtint le ballon d'or. Son privilège de pratiquer le football pendant sa belle vie, bravo à lui d'être le meilleur joueur de la coupe du monde 1994 aux Etats-Unis, et c'est cela qui est beau d'être encore le meilleur joueur avec son équipe la Squadra Azzura de la coupe du monde 1998.

Femmes Olympique Lyonnais. J'apprends à l'origine en 1965, une équipe de femmes agées de 17 ans à 45 ans affrontent les pompiers du village d'Humbécourt (HauteMarne) et les gagnent ! Et que Femmes prient part en 1982 à la 1ère compétition euroéenne UEFA réservée aux équipes sélectionnées féminines. Novembre 1991, Femmes en Chine, 1ère coupe du monde féminin.

Coupe du monde 2011 : découverte de la capitaine Sandrine Soubeyrand. Puis indifférence des médias. Photos sexy et érotiques des joueuses de l'équipe de France. Regardez ! Leurs corps comme ils sont beaux. Hm ! Hm!  voyeurisme, corps attirants ! Hm! Hm! plaisir des yeux mais pas du football féminin. OK cela a attiré les hommes pour les voir jouer. Année 2011 réussite de l'Olympique Lyonnais féminin, titre ligue des champions, gagnante de 2012, finaliste deux fois en 2010 et 2013, avec la volonté de jean-michel Aulas pour qu'elles puissent y arriver. Footballeuses OL, des qualités sportives, des exemples à suivre pour des futures petites filles. Et Sandrine Soubeyrand qui possède un pied gauche impressionnant, une meneuse, un bijou, capitaine des bleues du football féminin de Juvisy Essonne.

les mots me sonnent aux oreilles. Nous allons faire un JEU !

Vous savez ce que c'est un scudetti ?

L'Albicéleste de quel pays fait-il parti ?

David Beckam de quelle nationalité est-il ?

Le catenaccio vous savez ce que c'est ?

Quel est le surnom du grand club du Real Madrid ?

En quel année c'est fait la 1ère coupe du monde ?

Quelle est la ville que porte le club Dynamo ?

Vous savez ce que c'est la mob ?

Combien a eu de ballons d'or Johan cruyff ?

Le naming qu'est-ce ?

Le panenka qu'est ce que c'est ?  

Les Quotas: 30 % d'africains et d'arabes. Mais Laurent Blanc était -il sûr de trouver des "blancs" donc des français d'origine, d'être capable de devenir footballeurs professionnels donc sélectionnés pour leurs qualités physiques et surtout posséder l'aisance au niveau des pieds ? Que recherchent les hommes des perles , des pépites du moment que cela fait de l'argent ! En plus cela allait compliquer les transferts si il fallait encore réfléchir à la couleur de peau ! Vive Payet! Vive Griezmann  ! vive Pokba ! Vive Sissoko ! Vive Giroud !

Thierry Henri : c'est la passion du football, une découverte d'un joueur sérieux avec du talent, et pour sa récompense une statue de lui à Londres. C'est sûr qu'il ne sera pas oublié. Impressionnée par sa vie à New york.

La Hongrie : époustouflée par des joueurs pleins de passions, dynamiques, avec un moral merveilleux, entraînés par un homme remarquable (Sébès) mais malgré tout "ami" avec le pouvoir d'un didacteur horrible. Je pense que ces joueur " Les Magics Mayars" du Honved étaient des solides, et avec une capacité de solidarité dans leur équipe du Honved qui les ont fait gagner le Onze d'Or. Et pour être mal chaussés pour la coupe du monde 1954, ils perdent ! Non, Non ils n'auraient pas dû perdre .Injustice -Blessure-

Quand le Honved partit jouer en Europe, quand ils avaient finis leurs tournois de matchs , ils ne voulaient pas rentre chez eux en Hongrie, pas du tout prêt à se jeter dans la gueule du loup de l'armée rouge. Certains pris au piège y retournèrent, et trois autres footballeurs dont la chance a sourit, tinrent bons : Puskas, Kocsis, Czibor qui prirent la nationalité espagnole et purent avoir  une vie de "rêve". Dur le monde et ses guerres. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.