Billet de blog 8 juil. 2009

Jade Lindgaard
Journaliste à Mediapart

L’écologie est-elle soluble dans les nitrates?

Le Grenelle de l'environnement, tel un vulgaire ruban adhésif, est-il à double face? D'un côté, écolo et de l'autre pro-agro? Un discours de la directrice de cabinet de Chantal Jouanno, la secrétaire d'Etat à l'écologie, a semé la panique sur le web des défenseurs de l'environnement et enflammé les listes de diffusion.

Jade Lindgaard
Journaliste à Mediapart

Le Grenelle de l'environnement, tel un vulgaire ruban adhésif, est-il à double face? D'un côté, écolo et de l'autre pro-agro? Un discours de la directrice de cabinet de Chantal Jouanno, la secrétaire d'Etat à l'écologie, a semé la panique sur le web des défenseurs de l'environnement et enflammé les listes de diffusion.

Dans une allocution prononcée le 18 juin dernier devant le conseil fédéral du syndicat agricole FNSEA, Judith Jiget, ancienne directrice de l'eau et de la biodiversité au ministère de l'écologie, mais aussi précédemment directrice adjointe du cabinet du ministre de l'agriculture, Michel Barnier, a tenu des propos peu «écologiquement corrects». Elle y annonce un projet d'arrêté révisant à la baisse les critères protégeant les zones humides, donne une définition minimale de la trame verte et bleue (son «ambition» est «autre que la protection»), autorise par avance des dérogations à la directive sur les nitrates qui s'impose pourtant à la France, considère comme acquis une souplesse d'application des contrôles sur les 500 captages d'eau pourtant classés prioritaires, dénonce le risque de «mesures exorbitantes» liées au schéma directeur d'aménagement des eux (Sdage), et enfin, justifie l'extension à venir du nouveau régime d'enregistrement -qui évite études d'impact sur l'environnement et enquêtes publiques- à de nouvelles installations, comme les stations services. Rien sur les pesticides, l'agriculture biologique, pas plus sur l'opposabilité de la trame verte et bleue. Et au passage une pique un rien démago contre la loi Natura 2000, honnie des agriculteurs.

«Ce n'est plus le Grenelle, c'est Waterloo!» tempête le mail d'un collectif écolo, remonté jusqu'au ministère. Que s'est-il passé ? L'administration de Jean-Louis Borloo est-il pris en flagrant-délit de double discours ? Pas du tout se défend Judith Jiguet, la directrice de cabinet de Chantal Jouanno, qui plaide la bonne foi environnementaliste : «Il s'agissait au contraire de rallier les agriculteurs à l'environnement, de leur expliquer qu'ils savent le protéger, et qu'ils doivent se conformer au nouveau cadre national». La veille de son allocution, des agriculteurs en colère contre la directive nitrate s'en sont pris à du mobilier urbain dans la Vienne. «C'est un contexte de rejet complet, ajoute-t-elle, ce discours a été suivi d'1h30 de questions avec la salle. Mais nous ne lâcherons pas!»

Mauvais procès fait au ministère de l'écologie ? Ambiguïté du positionnement public des services de Jean-Louis Borloo ? Deux leçons peuvent sans doute être retenues de cette histoire: 1) il y a le feu chez certains agriculteurs concernant la directive nitrate, et cette colère très vive en local est quasi invisible au niveau national. 2) la majorité présidentielle n'a manifestement pas achevé son coming out écolo, et face à l'un de ses publics traditionnels, peine à assumer la «révolution écologique» pourtant pompeusement souhaitée par Nicolas Sarkozy lors des tables-rondes du Grenelle de l'environnement. Encore un effort avant une véritable «green pride» de la majorité présidentielle !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon