«Si vous ne mettez pas un peu d’eau dans votre vin, nous ne travaillerons plus ensemble»: voilà le genre de propos –professés par certains annonceurs publicitaires n’appréciant pas nos articles ou vos commentaires–, que dijOnscOpe entend et subit en acte depuis son lancement en septembre 2009.

Propos intolérables selon nous, aliénant la presse et méprisant ses lecteurs. Refusant la subordination de notre information au profit d’intérêts commerciaux et politiques extérieurs, nous choisissons aujourd’hui de renoncer à la publicité. Notre nouveau modèle économique reposera sur votre soutien actif, chers lecteurs, à qui nous demandons aujourd’hui une contribution de 5€ par mois, pour continuer à nous engager pleinement et avec enthousiasme dans une démarche de média au service du public, à votre service.

22818-2011-11-dijonscope-medias-modele-economique-nouvau-contrat-lecteurs-bloem-dessin-dijonscope.jpg

Notre réponse aux tentatives de pression

Jeudi 1er septembre 2011, dijOnscOpe a fêté son deuxième anniversaire grâce à vous : lecteurs, annonceurs et partenaires, qui nous avez fait confiance (Lire notre article ici). Jeudi 1er décembre 2011, une nouvelle page se tournera dans l’histoire de votre journal. Après avoir été le premier quotidien régional français à disposer du statut d’éditeur de presse en ligne en 2009, dijOnscOpe deviendra le premier quotidien régional en ligne d’Europe à vivre de l’engagement plein et entier de ses lecteurs.
En effet, face à la pression croissante de certains de nos annonceurs publicitaires publics et privés convaincus – à tort – que la presse n’existe que pour mieux servir leurs intérêts commerciaux ou politiques, nous avons pris une décision éthique et stratégique importante. En cohérence totale avec notre ligne éditoriale (Lire ici), qui ne transige pas avec la liberté et l’indépendance, nous avons décidé de stopper toute publicité au profit d’une contribution directe de nos lecteurs.
Vous connaissiez déjà nos pratiques déontologiques : strict refus du publi-reportage ; déjeuners, cadeaux et voyages de presse interdits ; ligne éditoriale apolitique ; vision engagée de l’information au service de l’Humain. Il est inconcevable pour nous de compromettre ces pratiques, qui constituent le pacte de confiance nous liant à vous, lecteurs. Face aux pressions, nous choisissons l’indépendance pleine et entière, que vous seuls pouvez garantir (Lire notre nouvelle charte ici).
Un nouveau modèle journalistique

À l’instar d’autres confrères nationaux dont notre partenaire Mediapart, nous avons l’intime conviction qu’un nouveau modèle d’information de presse devient nécessaire – y compris en région –, reposant avant tout sur une déontologie renouvelée et des relations refondées entre les journalistes et des lecteurs trop souvent méprisés. Selon nous, la crise que connaît aujourd’hui le monde de la presse est d’abord une crise de l’offre éditoriale qui ne satisfait plus les lecteurs éclairés que vous êtes, et ne suffit donc plus en elle-même à faire vivre les médias.
Oui, nous ambitionnons de rétablir cette confiance, en continuant à faire de dijOnscOpe un lieu de référence pour une information originale, passée au crible de la rigueur et de l’éthique. Journalistes, entrepreneuse, nous croyons en la valeur ajoutée de l’information sélective et pertinente ; nous croyons en ces valeurs fondamentales que sont l’indépendance, la liberté et l’exigence. Valeurs qui fondent la presse mais aussi la démocratie.
A contre-courant des pratiques foisonnant sur le web, asservies à la tentation du journalisme virtuel et quantitatif, de la course au scoop, de l’hyper réactivité, du flou des sources et de l’opinion rapide, dijOnscOpe continuera de privilégier le temps véritable de l’information : celle qui explique, éclaire, donne du sens. De fait, votre contribution est le seul moyen de vous garantir la qualité éditoriale et l’indépendance véritable de notre journal.
Le prix de la liberté

Renoncer à toute publicité constitue un défi économique fort. Là où d’autres s’enlisent dans le politiquement correct, la bienséance de façade, la publicité de complaisance ou la course effrénée à l’audience – seuls garants des résultats publicitaires (la véritable "gratuité" n’existant pas) –, nous continuons à choisir de vous placer vous, lecteurs éclairés, au cœur de la pertinence éditoriale. Plus encore, il s’agit d’un choix politique dans l’actuelle bataille d’opinion sur le coût d’une information quotidienne et régionale de qualité.
Parce que votre droit à une information rigoureuse, libre et indépendante a un prix, nous vous demanderons un abonnement de 5€ par mois. C’est vous, lecteurs, qui garantirez ainsi la pérennité et l’indépendance de dijOnscOpe. A ce jour, vous êtes près de 7.000 abonnés à notre newsletter ; plus de 20.000 visiteurs uniques par semaine ; plus de 125.000 visiteurs par mois. Preuves que vous nous connaissez bien et que grâce à vous, nous avons trouvé notre place.
Plus que jamais indépendant, incorruptible, indiscret : voici votre nouveau dijOnscOpe.


En pratique
Les services
A compter du 1er décembre, dijOnscOpe proposera des services classiques (pour les non abonnés) et des services Premium (pour les abonnés).

  • Services classiques (Ils resteront gratuits, même après le 1er décembre)

- Accès à la Une du site
- Création d’un compte Utilisateur pro ou perso
- Réception de la newsletter
- Lecture des Flash Actu et Fil infos
- Lecture de l’Agenda
- Lecture des Bonnes Adresses
- Lecture des Petites Annonces (à venir)

  • Services Premium (Réservés à nos abonnés)

- Lecture des Actualités
- Publication de commentaires
- Publication d’événements dans l’Agenda
- Participation aux jeux
- Publication de petites annonces (à venir)
- Publication d’articles (à venir)
- Rencontres avec la rédaction (à venir)
- Invitation à des événements (à venir)
Les abonnements
Afin de simplifier au maximum l’accès au service, deux types d’abonnements seront mis en place :

  • Abonnements Particuliers :

- 1 mois : 5€ (Renouvelable, sans engagement de durée)
- 1 an : 50€ (Deux mois offerts)
- 2 ans : 90€ (3 mois offerts)

  • Abonnements Professionnels (Entreprises, associations, institutions)

- Moins de 5 utilisateurs : tarifs idem Particuliers
- Plus de 5 utilisateurs : tarifs sur devis (vous pouvez d’ores et déjà nous contacter ici)
Une solution de parrainage sera mise en place, de même que la possibilité d’offrir des abonnements à vos amis, salariés, etc.
Les dons

Éditeur de presse en ligne reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), dijOnscOpe dispose également d’un agrément "Presse politique et générale", qui lui donne droit à certains avantages. Comme pour les associations d’intérêt général, tous les dons que vous choisirez de nous attribuer seront déductibles de vos impôts à hauteur de 66%. Pour tous ceux qui veulent nous soutenir activement au-delà de l’abonnement, nous vous indiquerons la marche à suivre dans les jours à venir.

 

Pour ou contre ? Donnez votre avis dès maintenant
Jusqu’au 1er décembre 2011, l’accès au site restera entièrement libre, vous permettant de prendre une décision déterminante pour notre avenir : soutenir le projet dijOnscOpe... ou non. Pour cela, nous vous invitons à créer gratuitement votre espace Utilisateur ici – ou à vous connecter si vous disposez déjà d’un accès –, puis à nous indiquer votre intention en cochant la case correspondant à votre choix. Il ne s’agit en aucun cas d’un engagement définitif ; vous validerez votre soutien dans quelques jours, lorsque nous serons prêts à recevoir vos dons ou abonnements.
Votre avis nous intéresse donc nous prendrons le temps de répondre à chacune de vos questions – ci-dessous, personnellement à contact@dijonscope.com, via chat et même en direct.

 

A lire sur dijOnscOpe :

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.