10666-2010-07-13-dijonscope-repousse-le-premier-assaut-du-groupe-ebra.jpg

Nous avions confiance en la Justice ; elle a tranché en notre faveur.Le Tribunal de grande instance (TGI), de Nancy a rendu son verdictmardi 13 juillet 2010 dans le litige qui oppose dijOnscOpe aux SA LeBien Public et Les Journaux de Saône-et-Loire (Groupe Ebra), désireuxde nous voir retirer toutes mentions les concernant de notre Revue duweb. Dans son ordonnance de référé, Martine Escolano,présidente-adjointe du TGI, fait droit à la contestation sérieusesoulevée par dijOnscOpe en matière de liberté de la presse. Enconséquent, elle s'oppose à ordonner en référé les mesures demandéespar les SA Le Bien Public et Les Journaux de Saône-et-Loire. Comptetenu des analyses et arguments soulevés par les parties, le litige estrenvoyé devant le juge du fond. Prochain rendez-vous au TGI de Nancy le27 septembre 2010, à 9h pile....

 

dijon-bourgogne-sur-dijonscope.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Bravo Félicitation !

Le groupe EBRA de Monsieur Luca appartient à la BFCM le banquier de la autrement dit à la nébuleuse association d'entreprises appelé Crédit Mutuel banquier chef d'orchestre qui donne le LA.

Pour donner le LA, le groupe dirigé par Pfimlin Etienne, (fils de Pierre ancien Ministre d'Etat, et l'oncle de Pflimlin nommé à la télévision) a les dents longues et le conflit d'intérêt ne lui fait pas peur.

Pour absorber et anéantir une société qui gêne il sait comment faire.

Fin 1998 dirigeant de société informatique, nous avions créé un site marchand sur Interne, nous étions aussi les premier à faire la liaison paiement CB avec le service des Messieurs Luca et Pflimlin.

Février 1999, alors que nous étions en pourparler avec des partenaires, pour aider à la commercialisation et donner une solidité fiancière à la société, nous avons été rayé de la carte et n'existions plus, le banquier nous a coupé les fonds du jour au lendemain.

au Tribunal de commerce : siégeait un Pflimlin !

De 99 à 02/2007 dernier avis de Cour de Cassation : que des résultats défavorables au niveau judiciaire (les procédures ont été engagées parce que j'étais caution)

Mi 2007 : je découvre que l'avocat adverse est une grosse pointure du Crédit Mutuel ils siège dans toutes les sphères du groupe, BFCM, CNCM, FCMCEE etc.. (il est n° 3 ou 4 après messieurs Pflimlin et Luca)

Fin 2007 : je découvre que l'avocat qui m'a défendu est dans l'organe dirigeante du groupe il est vice président d'u des multiple CA du groupe.

Début 2008 : les membres du conseil de l'ordrede la région en font de même

2008 : ma maison est vendu au profit du Crédit Mutuel par mon notaire de famille..

Mi 2009 : je découvre que mon notaire joue le même jeu que mon avocat..il est président d'un des innombrables conseil de surveillance du banquier !

C'est pas Dallas, mais ce serait un feuilleton télévisiel à proposer à M. Pflimlin (celui de la télé), car ça se passe en France mais dans une région où le banquier est adulé et protégé a tel point que totues les affaires judiciaires sont "noyées dans l'oeuf" !