Menace sur les tourterelles des bois

Une décision invraisemblable prise à l'encontre d'une espèce en déclin.

Les tourterelles des bois sont timides. Les observer est difficile car elles préfèrent se cacher dans la végétation, en particulier dans les haies et les broussailles. Classée vulnérable par l’UICN, l’espèce est en déclin depuis de nombreuses années, victime principalement de la disparition de son habitat, de la chasse et du braconnage.

Un plan de conservation à l’échelle mondiale, et un autre à l’échelle européenne ont été mis en place...

Mais c’était compter sans le poids du lobby de la chasse en France.

chasseur-de-tourterelles-des-bois

 

De nombreuses associations et des ONG s'indignent!

Au lendemain de l'annonce de la suspension de la chasse à la glu, le ministère de la Transition écologique a publié vendredi 28 août l'arrêté qui autorise le prélèvement de 17 460 tourterelles des bois pour la saison de chasse 2020-2021. Un donnant-donnant entre Emmanuel Macron et le patron des chasseurs, Willy Schraen, qui se sont rencontrés le 26 août à l'Élysée ?

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a annoncé immédiatement un recours contre l'arrêté et sa demande de suspension au Conseil d'État. « À cinq mois d'accueillir le Congrès mondial de l'Union internationale de conservation de la nature à Marseille, la France autorise la chasse de près de 18 000 tourterelles des bois, espèce menacée d'extinction et classée sur les listes rouges de l'UICN », s'indigne l'ONG.

Cet arrêté est en effet publié malgré plusieurs signaux d'alerte. La Commission européenne a ouvert une procédure d'infraction contre la France le 2 juillet dernier afin qu'elle se mette en conformité avec la directive sur la conservation des oiseaux sauvages. Le comité d'experts sur la gestion adaptative des espèces a par ailleurs préconisé de stopper provisoirement les prélèvements afin de maximiser les chances d'une stabilisation des effectifs à court terme.

Malgré ces avertissements et les 19 000 réactions recueillis lors de la consultation publique, dont 75 % défavorables, le ministère de la Transition écologique a maintenu le quota prévu par le projet d'arrêté. Il a par ailleurs supprimé les dispositions précisant que les manquements des chasseurs constituaient des infractions. Qu'il s'agisse du défaut d'enregistrer les prélèvements dans une application mobile, ou un carnet de prélèvement, ou de continuer à chasser alors que le plafond de prélèvement est atteint.

Les chasseurs n'ont déclaré que 4 000 tourterelles lors de la saison précédente, pointe la LPO, preuve, selon elle, que les tableaux de chasse ne sont pas transparents ni exhaustifs. « La dernière estimation sérieuse, conduite par l'ONCFS, portait sur la saison 2013-2014 et concluait à un prélèvement de l'ordre de 90.000 oiseaux », rappelle l'ONG.

https://one-voice.fr/fr/blog/menace-sur-les-tourterelles-des-bois-une-decision-invraisemblable.html?tr=24

 

Les chasseurs, une espèce en voie d'extinction ? E. Macron est là pour les protéger.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.