Dresseurs, chasseurs, braconniers, tous des criminels! 1/3

Quand l'ignorance (volontaire), la cupidité et l'égoïsme se rejoignent...

Les dresseurs et dresseuses (y'en a moins mais elles existent) d'animaux sauvages (lions, tigres, éléphants...) ou domestiques (chevaux, chameaux, chats, chiens...) sont des tortionnaires. C'est prouvé. Quand ils (neutre) auront compris dans leur "for intérieur" (s'ils en ont un) que leur passion (car il faut être passionné pour continuer à faire ce qu'ils font) n'est que la misérable expression de leur incapacité à se sentir supérieur à leurs autres semblables - car les hommes sont en réalité de gros machos et les femmes des soumises à la "masculinité" -, on aura fait des progrès.

Leurs "proies" (car on ne peut pas appeler ça autrement), quand elles ne servent pas à faire leur numéro, végètent dans des cages, s'ennuyant à mourir, tentant de panser leurs plaies que les instruments de torture utilisés par des humains leur ont infligés pour les faire obéir. 

Comme je suis quelqu'un qui respecte les êtres vivants (humains et animaux), je leur conseillerai de dresser des puces.  Ce numéro pourrait leur être favorable. 

En effet, quand j'étais petite, j'ai assisté au numéro d'un "dresseur de puces" et j'y croyais! je pensais vraiment qu'il y avait des puces entre ses mains qu'il faisait sauter où il voulait. Quand j'en ai parlé à ma grande sœur, elle s'est moquée de moi : "t'es vraiment bête... il n'y a pas de puce, il fait semblant!" 

Cela m'a fait réfléchir... 

C'était un fabuleux prestidigitateur/mime dont je me suis toujours souvenu.

Question chasseurs, là nous sommes dans le plus grand scandale/arnaque/désinformation de l'Histoire entière. Quand un certain Thierry Coste se permet de dire publiquement (tout en précisant qu'il assume ce qu'il dit) : "j'aime tuer" avec un grand sourire, là on a atteint des sommets.

L'ASPAS a comptabilisé les chiffres, non pas des animaux qui ont été tués "sans nécessité" mais d'êtres humains par an. Le chiffre avoisine les 400. Ils ne sont jamais inquiétés, le Gouvernement français zappe continuellement ces crimes!

Le pire chez eux est qu'ils se prétendent "défenseurs de la biodiversité"!!! Quand on sait qu'il existent des élevages de faisans, gibiers divers, autres volatiles, chevreaux et j'en passe, qui sont relâchés ensuite dans la nature pour satisfaire les pulsions de mort des chasseurs, quand on sait qu'ils déterrent des blaireaux juste pour jeter à leurs chiens afin qu'ils les dévorent, souvent sous les yeux mêmes de leurs enfants , quand on sait qu'ils inventent des techniques dignes de celles de l'Inquisition pour attraper des oiseaux avec de la glu, on a envie de leur dire "STOP"! Assez de mensonges, assez d'ignorance volontaire, assez de sadisme! 

Mais E. Macron veille à leur bien-être et à leur liberté.

Ce qui est très malheureux est que certaines associations soi-disant protectrices de la Nature et de la biodiversité travaillent de concert avec l'Office national de la Chasse... J'en connais une que je ne nommerai pas. Evidemment quand on est subventionné par l'Etat...

Pour finir, les braconniers : ceux qui tuent sans état d'âme animaux et humains (i.e ceux qui sont envoyés par des gouvernements pour faire respecter la loi sur la protection des espèces menacées).  Un de ces vigiles a voulu s'interposer récemment mais les braconniers, sans état d'âme, l'ont tué! Leur seule motivation est le FRIC que ça peut leur rapporter car de gros et grosses riches aiment encore les fourrures, l'ivoire, la peau des crocodiles ou des alligators, ils aiment aussi la bile des ours, le sang des juments en gestation, des hormones diverses pour de soi-disant médicaments. 

J'ai vu un éléphant avec sa tête tranchée à vif, l'animal en est resté pétrifié, bien que couché sur le côté, il restait toujours - ce qu'il lui restait de la tête - "debout". Il n'était pas effondré au sol.  

 

- - - - - - - - - - -

Sources :

Enquête : les neuf tigres du dresseur Mario Masson - One Voice

Le sadisme au nom du "bien" - One Voice

La torture n'est pas un ingrédient - Compassion Over killing

Les faux arguments des chasseurs pour justifier leur plaisir de tuer - Reporterre

Destructions illégales (tueries) de lynx dans le Jura - ASPAS

Pour Macron, pas question de réformer la Chasse et pas de répit pour les promeneurs - ASPAS

Video : une ONG sauve une baleine protégée et se fait agresser par les chasseurs! - France Info TV

Allain Bougrain-Dubourg : "la frilosité du Gouvernement est impardonnable" - L'ID (L'Info durable)

La forêt est un bien commun pas une entreprise - Reporterre

Le Ministre du bien-être animal ne sait plus ce qu'il fait! - L214

STOP au massacre des ânes (pour leur peau) et pour la médecine chinoise! - 30 millions d'Amis

Le calvaire des chevaux d'Amériques - L214

Entraînement au combat d'animaux sauvages et de chiens en Russie pour les chasseurs! - One Voice

Il est urgent d'arrêter le marché des animaux sauvages - Sauvons la forêt

Asie, Afrique, Amérique et ailleurs : Le braconnage organisé, comme la chasse, est un problème mortel - Sauvons la Forêt

Les cartouches de plomb laissées par les chasseurs dans la nature, déciment des milliers d'oiseaux et autres volatiles par an - Notre Planète Info

La vie de misère des chiens de chasse - One Voice

Norvège : la chasse aux phoques continue, la cruauté aussi! - One Voice

Willy Schraen, le gars qui voulait faire pousser des lapins de Garenne pour satisfaire sa soif de chasser - ASPAS

Quand l'Etat et le Lobby de la Chasse sont main dans la main pour faire des choses interdites - ASPAS

350 renards "détruits" en Seine maritime, en toute illégalité, la Justice est saisie - ASPAS

Un des buts assumés des chasseurs : "emmerder" ceux qui veulent interdire la chasse - ASPAS

- - - - - - - - - -

Prochains billets :

Il est urgent d'en finir avec les élevages industriels, les abattoirs et les transports d'animaux.

Les Laboratoires d'expérimentation dite "scientifique" sur les animaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.