Inférieur ? Supérieur ?

Beaucoup de sénateurs, de députés, de directeurs d'entreprises et j'en passe, s'alarment soudainement et le crient sur tous les toits que nous voulons déclarer haut et fort que l'animal est supérieur à l'homme.

Pour ce qui est des Sénateurs, il feraient mieux de s'occuper de leurs affaires. Certaines ne sont pas belles du tout. Ils ont perdu le sens de ce qu'est la Sagesse.

Parmi les députés, j'ai remarqué lors d'une séance à l'Assemblée Nationale que de nombreuses femmes avaient pris le parti des animaux et parmi elles, j'ai constaté que plusieurs étaient du Parti LREM. Ce qui démontre bien que les femmes ont un degré de sensibilité plus élevé que les hommes.

Au niveau des Entreprises, comme celle d'Internet Boeuf, je préfère ne pas en parler.

Pour défendre leur point de vue (que l'homme est supérieur à l'animal), leur argument majeur est que l'animal ne parle pas. Certes, ils ne parlent pas mais ils ont leur propre langage et il suffit d'écouter et/ou d'observer. Evidemment il faut du temps et ces gens-là n'en ont pas. Qu'est-ce que vous voulez qu'ils comprennent ?

D'autres gens étranges prétendent même qu'un animal ne souffre pas. Ce sont les Chasseurs et chasseurs. Ils sont d'une vulgarité innommable, ils entraînent leurs enfants mâles à savoir tuer, ils déterrent des blaireaux juste pour le plaisir et les tuent sans aucune pitié, ils utilisent leurs chiens jusqu'à leur anéantissement, etc. etc.

Les chiens pleurent, les vaches pleurent, j'ai même vu un chat pleurer. Les tigres, les éléphants dans les Cirques, les taureaux dans les arènes découvrent l'horrible cruauté de l'HOMME.

Les éleveurs, pour le FRIC, ont construit des cages où sont enfermés de petits animaux, poules, visons, etc. et n'ont absolument aucun scrupule pour en récupérer le maximum afin d'augmenter leur Profit. Ces petits animaux vivent dans des conditions d'insalubrité totale et sont dans un état d'effroi permanent.

Il n'y a pas de supériorité ou d'infériorité d'une "espèce" sur l'autre. Il y a une complémentarité. 

Alors :

Fermez les Abattoirs!

(pour commencer)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.