Billet de blog 22 juil. 2010

Humair, Liebman, Abercrombie, Copland...ce soir à Junas

Ce soir, les spectateurs du festival Jazz à Junas auront la joied'écouter parmi les plus grands représentants d'un jazz à la fois exigent etlumineux, mélodique et libre. Jérôme Sabbagh, Ben Monder et Daniel Humairouvriront la soirée sur la scène des carrières antiques ; ils seront suivis avecle projet "contact" porté par DaveLiebman, John Abercrombie, Marc Copland, Drew Gress et Billy Hart.

Sebastien Rome
directeur d'école
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce soir, les spectateurs du festival Jazz à Junas auront la joied'écouter parmi les plus grands représentants d'un jazz à la fois exigent etlumineux, mélodique et libre. Jérôme Sabbagh, Ben Monder et Daniel Humairouvriront la soirée sur la scène des carrières antiques ; ils seront suivis avecle projet "contact" porté par DaveLiebman, John Abercrombie, Marc Copland, Drew Gress et Billy Hart.

18h00 au Temple (gratuit)

Emmanuel DJOB Quartet "By the Gospel River" - Languedoc-Roussillon

avec Marcel Canal (chant), François NYAME-SILIKI (chant) et Loïc GEFFRAY (chant).

S'il est devenu l'une des grandes voix du Gospel en France et en Europe, il ne le doit qu'à son travail et l'exigence qu'il a envers lui-même. Belle voix de soliste, guitariste et pianiste, il est à l'origine des "Black & White Gospel Singers", formation qu'il a conduit jusqu'à la reconnaissance nationale et même au-delà.

By The Gospel River est un quartet masculin de Gospel "old school" qui propose des compositions et des arrangements originaux de grands classiques du Negro Spiritual et du Gospel.

Cet ensemble est composé de chanteurs de grande expérience, tous chefs de chœurs :Marcel Canal a créée "Les B.Bop" qui parcourent encore le sud de la France; François Nyame-Siliki est le chef de chœur du "Meti's Gospel" et réalise en 2003 l'ouverture du festivalJazz à Viennes avec son trio "Meti's Jazz"; et enfin Loic Geffray dirige la chorale "One Heart Gospel" composée de 35 choristes.

Emmanuel Djob (ou "l'extraterrestre") avec By The Gospel River vous entrainera dans l'histoire de ce peuple déraciné à travers de grands standards. Quelles que soient vos origines ou vos convictions, vous ne resterez pas insensibles à leur joie de vivre.

Emmanuel Djob © 

21h00 dans les Carrières de Junas

Jérôme SABBAGH (saxophone), Ben MONDER (guitare) et Daniel HUMAIR (batterie) - France/USA

Saxophoniste "résolument lyrique, à l'approche personnelle, et dont l'inspiration se nourrit moins de ses aînés que de sa propre imagination" (Jazztimes), Jérôme Sabbagh se considère comme un musicien de jazz attaché à l'improvisation, même s'il est de plus en plus influencé par de nombreux types de musiques.

Il aime la difficulté puisque dans une formation en trio, le saxophoniste doit jouer beaucoup plus souvent. Il a besoin de compétences, d'endurance et d'imagination ; c'est ce que va nous démontrer ce jeune français.

Ben Monder est considéré comme l'un des plus grands guitaristes de sa génération et possède un langage harmonique et rythmique véritablement unique: il est l'un des rares à utiliser pleinement la polyrythmie.

Certainement l'un des piliers du Jazz moderne en Europe, Daniel Humair participe à la scène Jazz international depuis la fin des années 50 et a joué avec les plus grands. Il a marqué l'histoire de la batterie moderne en inventant un son spécifique, personnel mais aussi en imposant son geste. Sur scène, il dégage une puissance gracieuse transformant ses concerts en véritablement pièce de théâtre. Cette fougue n'en gâche pas pour autant la musicalité de ses compositions, bien au contraire. Véritable ténor de la scène jazz européenne, c'est un artiste complet.

Une rencontre entre trois exceptionnels improvisateurs!!

Daniel Humair © 
J. Sabbagh © 

22h30 dans les Carrières de Junas

Dave LIEBMAN (saxophone), John ABERCROMBIE (guitare), Marc COPLAND (saxophone), Drew GRESS (contrebasse), Billy HART (batterie) "Contact" - USA

Le "Contact" rassemble cinq grands musiciens de l'improvisation qui ont été des collaborateurs importants à la croissance de la musique durant presque quatre décennies; cinq compositeurs avec une connaissance profonde de la mélodie, du rythme et de l'harmonie; cinq personnalités uniques avec leur propre son; et cinq acteurs qui ont déjà joué ensemble dans des combinaisons diverses et qui regroupent maintenant leur force pour créer un nouvel orchestre passionnant.

Dave Liebman, qui est à l'origine de cette formation, est considéré comme un homme de renaissance dans la musique contemporaine avec une carrière s'étirant sur plus de quarante ans. Entre free jazz, jazz-rock, be-bop et jazz modal post-coltranien, son style véhément au ténor et sa maîtrise exceptionnelle du soprano en font un soliste en vue à l'aise dans la plupart des registres.

L'autre tête d'affiche est l'un des maitres de la guitare jazz, John Abercrombie qui a un style immédiatement identifiable, synthèse très personnelle de différentes influences (John Coltrane, Bill Evans, mais aussi le guitariste country John Fahey).

Ils sont tous des figures importantes de la scène jazz new-yorkaise, ce qui fait de ce « Contact » un concert à ne pas manquer. Leur musique est parfois ardente, parfois lyrique, parfois groovin', mais toujours de la plus haute qualité.

Dave Liebman © 
Drew Gress © 
John Abercrombie © 
Marc Copland © 
Billy Hart © 
Jazz à Junas : présentation de la soirée du 22 juillet © Jazz à Junas

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Conjoncture
Le lien brisé entre emploi et inflation
Notre premier épisode sur les mirages du plein emploi: pourquoi l’embellie de l’emploi ne permet-elle pas une hausse des salaires réels ?
par Romaric Godin
Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal — Écologie
La sécheresse fait craquer de plus en plus de maisons
Depuis 2015, les périodes de sécheresse s’enchaînent et affectent les sols argileux. Plus de 10 millions de maisons en France sont sur des zones à risque et peuvent se fissurer. Un enjeu à plusieurs dizaines de milliards d’euros pour les assurances.
par Daphné Gastaldi (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
par carlita vallhintes
Billet de blog
Iel
De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
par La Plume de Simone