Sebastien Rome

directeur d'école élémentaire quartier prioritaire - élu local en charge de la Politique de la Ville

Lodève - Lodève

Sa biographie
directeur d'une école de quartier prioritaire élu local en charge de la Politique de la Ville
Son blog
232 abonnés L'Ecole, les pieds sur terre...mais bientôt la tête sous l'eau
Ses éditions
1 / 11
Voir tous
  • J.M Blanquer, veut-il faire de l'école une garderie?

    Par
    Les rythmes scolaires sont de retour et il semble qu'une fébrile précipitation gagne le milieu scolaire. La relance des débats sur la fatigue, le coût... cache le véritable enjeu. Est-ce que l'école sert prioritairement à garder les enfants ? Jean-Michel Blanquer semble penser que oui, surtout s'ils sont des milieux populaires ; au détriment des apprentissages, bien sûr.
  • L'école primaire à la primaire

    Par
    Alors que l’Éducation est un thème central des parties de gauche, comment se positionnent les 4 principaux candidats à la primaire de la « Belle Alliance Populaire » ? Comparatif des programmes pour l'école primaire de personnalités qui ont toutes défendu la priorité à l'école primaire.
  • Discours lors de la signature du Contrat de Ville de Lodève

    Par
    Ce jeudi 2 juillet, la convention cadre du contrat de ville de Lodève a été signé, en présence notamment de M. le Préfet de Région, M. le Député de la 4e circonscription, M. le Conseiller Régional, M. le Président du Département de l'Hérault, M. le Directeur de la CAF de l'Hérault. Les 24 autres partenaires de cette convention étaient également présents pour officialiser ce partenariat, une vraie mobilisation pour Lodève.
  • Dans l'Hérault, l’Éducation nationale encourage le FN

    Par
    À chaque élection depuis 2012, on s'étonne de voir progresser le Front national dans l'Hérault. A l'avenir, il ne faudra plus s'en étonner tant nos politiques publiques, ici l'Éducation nationale, déraillent et encouragent la stratégie du FN.
  • Éducation prioritaire : on tire toujours sur les vignerons

    Par
    En Languedoc-Roussillon, deuxième région la plus pauvre de France, comme un peu partout en France, les sorties de l'éducation prioritaire inquiètent. La nécessité de recentrer les moyens implique de disposer d'outils pertinents au regard des objectifs que l'on se fixe : réduire les inégalités. En Languedoc-Roussillon, le compte n'y est pas.
Voir tous