« AREVA ne fera pas la loi au Niger ! ».

JT Afrique RFO 25 Mars Niger Touareg Uranium Areva © En Vouature Simone - Le blog qui klaxonne

Mardi 25 mars, jour de rentrée parlementaire, des hommes du désert traversent les couloirs de l’Assemblée. Ils se rendent au bureau numéro 5, où se tient une conférence de presse intitulée « AREVA ne fera pas la loi au Niger ! ».

 

A l’initiative de la rencontre, le député Vert Noël Mamère, solidaire du combat de la rébellion Touareg contre le pouvoir nigérien, qui sous prétexte de sécurité a interdit l’accès de la région à la presse et aux observateurs étrangers, mais pas aux compagnies minières.

Au micro, élus Touaregs, chercheurs et militants associatifs se succèdent pour dénoncer le scandale de l’extraction de l’uranium dans la région, qui menace l’environnement, épuise les réserves en eau, et soutient le pouvoir en place, au détriment des populations locales.

Une porte plus loin, des représentants d’AREVA et des parlementaires UMP vantent les mérites de ce « fleuron de l’industrie française », et affirment leur soutien au régime nigérien. Michel Terrot, l’organisateur de cette contre-conférence de presse, est député UMP du Rhône, et membre du groupe d’amitié France Niger.

 

Françafrique disiez vous ?

*******************************************************************************************

 

- Voir aussi « le nucléaire sale d'Areva au Nord-Niger » de Pierre Puchot : http://www.mediapart.fr/journal/international/260308/le-nucleaire-sale-d-areva-au-nord-niger

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.