Mccoy Tyner : sur le clavier d'un géant

Mac Coy Tyner vient de nous quitter Il avait eu une importance décisive dans l'oeuvre de John Coltrane, mais avait été également un sideman prolifique et avait également réalisé d’immarcescibles pépites en tant que leader. Panorama rapide d'un artiste essentiel

Mac Coy Tyner vient de nous quitter Il était surtout connu pour sa collaboration avec John Coltrane, mais il a eu également une riche carriére solo, il a été également un des pilliers du label "Blue Note"  

En 1675, Isaac Newton écrit dans une lettre à son rival Robert Hooke : « Si j'ai vu plus loin, c'est en montant sur les épaules de géants. » Ce qui vaut pour les sciences est également vrai en ce qui concerne la musique. En particulier dans le jazz. Si John Coltrane a été un génie, c'est en s'appuyant sur des géants, Joe Jones à la batterie et Mac Coy Tyner au piano. 

Un des premiers grands chocs de Coltrane aprés la fin du quintet avec Miles Davis  est "Giant step" ou le saxophoniste progresse a pas de géant. Mais il laisse le pianiste quelque peu sur le coté. Tony Flaggadan a beau être un excellent instrumentiste il est clairement quelques plus loin que son leader

Giant Steps © Jazzman2696

McCoy Tyner reprendra ce morceau emblématique du "premier Coltrane" (avant le premier tournant vers la modalité) en solo 

McCoy Tyner - Giant Steps © jazzster123

Le second choc, c'est "My Favorites Things", un des sommet du jazz "modal" (remettant en question le système harmonique occidental) On peut tout de suite constater la différence, qui provient directement de l'implication du pianiste dans le morceau Son solo est mémorable ! Evidemment, à la première écoute ce qui marque c'est l'interprétation de Coltrane et l'utilisation du saxophone soprano (qui a un son plus "nasillard" que Coltrane réussit à rendre "plus oriental") mais plus le morceau tourne, plus le role décisif du planiste apparaît comme une évidence

My Favorite Things - John Coltrane [FULL VERSION] HQ © Gnv123

 Mais Mccoy Tyner n'a pas été uniquement l'accompagnateur génial de Coltrane, cela a été également un sideman très demandé, et un leader aux réussites incontestables en particulier dans son opus le plus connu  avec Joe Handerson dont est extrait cette "recherche de la paix" tout a fait d'époque, tout à fait d'actualité... 

McCoy Tyner - Search For Peace © koast1

Il a également joué avec Ravi Coltrane, le fils de John

McCoy Tyner & Ravi Coltrane - Walk Spirit Talk Spirit - LIVE © Zycopolis TV

Pour mieux toucher l'art pianistique qu'il incarnait, le mieux est de l'écouter en trio (piano basse batterie ou commi ci ou il joue  en solo absolu Ici il reprend les "feuilles mortes" de Prévert/Cosma devenues un standard de jazz sous le nom de "Automn Leaves" 

McCoy Tyner - Autumn Leaves © daou007

 Nous quitterons (avec regret) le géant lors d'un festival à Nuremberg en 1986, avec Joe Handerson (précédemment rencontré) au saxophone ténor, Freddie Hubard à la trompette, Avery Sharpe à la contrebasse et à la batterie  Louis Hayes. Salut l’artiste !

McCoy Tyner Trio Jazz Ost-West 1986 © Orlando Sanchez
 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.