Quand nous vous aurons mis bas

Vous ne pensez que par votre Li-libéralisme que vous croyez invincible et ne jurez que par lui.

Certes, c'est un choix. Mais que bien d'autres ne font pas.

Un jour viendra - et il arrive à grands pas - où vos sentencieuses croyances, vos combats mortifères, votre mépris, votre arrogance, vos compétitions, vos techniques de management, vos comportements humanoïdes, vos terreurs, et vos éternelles menaces mises à exécution, se retourneront contre vous. Et avec une telle puissance, que du haut de votre intouchable - orgueil démesuré - tout ça vous reviendra en pleine face, soyez-en assuré·es…

Alors, tel un retour de flamme, un tremblement de terre, un tsunami, à grands renforts de survie pour la planète, désormais en danger par des décennies de mécanismes que vous défendez à tout prix et auxquels vous vous accrochez sans corps et sans âme, pas même de l’esprit... votre monde technocrate déshumanisé disparaîtra.

Et nous applaudirons une dernière fois à ce fabuleux vol plané du haut de votre siège éjectable.

Nous applaudirons et danserons enfin libéré·es de vos imbéciles croyances.

Nous applaudirons heureuses & heureux, dans nos villes et nos campagnes.

Nous retrouverons le chemin de la vie, de la joie et de la création.

À la force du poignet nous sauverons ce qu’il nous reste.

Et vous disparaîtrez. Oui, vous disparaîtrez…

La Rouge Gorge

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.