Qu’est-ce qu’il a grandi! et déjà si sage!

Les politiciens auront été surpris: dans un monde qui se raidit, dont le contexte socio-économique exclut chaque jour davantage, le bébé d’amour a un an ; il gagne en maturité, analyse, exprime ses émotions et fait preuve de sagesse… politique!!

Chacune et chacun, en tenue cérémoniale de fête, a tenu à fêter son anniversaire au bébé né d’un partage riche et fécond, ce petit “amour” autour de qui tous les espoirs se fondent. Il fait rêver les parents et sa première bougie rassemble chacun des innombrables vœux de longévité et de détermination.

Enfin les ronds-points rêvent à quelque chose © ©AB Enfin les ronds-points rêvent à quelque chose © ©AB

 

 

Les temps seront durs, la famille en est bien consciente, et l’occasion de concentrer les esprits, les cœurs et les corps a été ressentie de loin. Des vallées et des bergeries d’altitude sont descendus les oncles et les tantes… de Lannemezan, de Tarbes, de Lourdes et d’ailleurs, même du Gers lointain, tou·te·s étaient là, à Bagnères de Bigorre, pour la fête jaune.

Venu·e·s de toutes les montagnes © ©AB Venu·e·s de toutes les montagnes © ©AB

 

 

Voisin·e·s par les montagnes, chacun·e avait prévu l’auberge espagnole, initiée à Grenade par les cousin·e·s ; encore étudiant·e·s il y a huit ans, leur mouvement avait surgi, spontanément et sans hiérarchie « contre une classe politique qui ne les représentait plus. » Ils·elles avaient alors réinventé la cité grecque antique, avec ses assemblées citoyennes et ses groupes de travail sur les places publiques…

En 2011, leurs débats portaient déjà sur l’environnement, l’économie, la santé, l’éducation, même le bien-être animal...

Aujourd’hui, Bébé en est convaincu : « Les GJ triompheront ! »

Les GJ triompheront © ©AB Les GJ triompheront © ©AB

 

 

car aux âmes bien nées, la maturité n’attend plus le nombre des années… ainsi en ont décidé les mages et les fées !

Le point de convergence a revisité l’histoire du drapeau, replaçant le rouge issu de la Révolution tout au début, dans l’ordre initial voulu par la Constituante de 1790. 1

24 octobre 1790 - pavillon français unique créé par l'Assemblée Constituante © https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Ensign_of_France.svg/220px-Ensign_of_France.svg.png 24 octobre 1790 - pavillon français unique créé par l'Assemblée Constituante © https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Ensign_of_France.svg/220px-Ensign_of_France.svg.png

 

Point de convergence © ©AB Point de convergence © ©AB

 

 

1Première assemblée constituante fondée par les députés des Etats généraux lorsqu'ils s'érigèrent d'eux-même en une Assemblée nationale le 17 juin 1789. Le 20 juin, 577 députés (répresentants du clergé, de la noblesse et du Tiers Etat) se réunissent dans la salle du Jeu de Paume, où il prêtent le serment : « de ne jamais se séparer, et de se rassembler partout où les circonstances l'exigeront, jusqu'à ce que la constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides ». Le 9 juillet, cette assemblée est proclamée Assemblée nationale constituante. Elle vote la première constitution du 3 au 13 septembre 1791, acceptée par le roi le 14 septembre 1791. Fondée sur le principe de la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs, elle institua en France une monarchie constitutionnelle.

https://data.bnf.fr/fr/11863837/france_assemblee_nationale_constituante_1789-1791/

L'assemblée constituante crée un pavillon national unique le 24 octobre 1790. Il était fait de blanc, couleur de la France ; et il portait un canton à trois bandes verticales rouge, blanche et bleue, les couleurs « de la liberté », selon la terminologie de l'époque, en réalité celles de ville de Paris.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavillons_et_marques_de_la_Marine_française

Car le mot est lâché : «  convergence des “luttes” » : comme en 1789 ou en 2011, les revendications de la population, dont les GJ sont l’émanation, sont centrées sur des thématiques précises :

En premier lieu, 9 300 000 pauvres en France — soit à la louche 1250 fois le nombre d’habitants de Bagnères ou plus de 40 départements des Hautes-Pyrénées — demandent à être considérés économiquement de façon décente et à vivre sur une planète viable.

9 millions de pauvres en 2019 demandent une planète viable en France © ©AB 9 millions de pauvres en 2019 demandent une planète viable en France © ©AB

Et c’est un journal de droite qui publie cette info le 16 octobre dernier :

« C'est une mauvaise nouvelle. Selon  une première estimation de l'Insee publiée ce mercredi, la pauvreté a fortement augmenté en France l'an passé. Le taux de pauvreté a grimpé de 0,6 point, 14,7 % de la population française étant considérée comme pauvre à la fin 2018, un niveau au plus haut depuis la fin des années 1970. Il s'agit des personnes dont le niveau de vie est inférieur à 60 % du niveau de vie médian (1.050 euros par mois environ pour une personne seule). Concrètement, 400.000 personnes environ ont basculé l'an passé dans la pauvreté. Celle-ci concernait 9,3 millions de Français. [en 2018]» 1

1https://www.lesechos.fr/economie-france/social/la-pauvrete-et-les-inegalites-ont-augmente-en-france-en-2018-1140666

16 octobre 2019 Le taux de pauvreté en France augmente beaucoup sous Sarkozy et Macron | lesechos.fr © lesechos.fr 16 octobre 2019 Le taux de pauvreté en France augmente beaucoup sous Sarkozy et Macron | lesechos.fr © lesechos.fr

 

Le taux de pauvreté en France augmente beaucoup sous Sarkozy et Macron.

C’est devenu insupportable :

 

Fin du monde, fin du mois, même combat © ©AB Fin du monde, fin du mois, même combat © ©AB

 

Une des causes de l’augmentation de la pauvreté sous Macron est – expliquée par l’INSEE 1 – la suppression de l’ISF, qui accentue les inégalités, et fait monter le revenu médian de la population, donc la grande précarité de près d’une personne sur 6 en France

1https://www.liberation.fr/france/2019/10/18/les-inegalites-et-la-pauvrete-seraient-a-la-hausse-en-france_1758225

« l’Insee précise que ses données provisoires n’intègrent pas la réforme de l’ISF. Elle a bénéficié aux ménages les plus aisés. Si elle avait été prise en compte, elle aurait eu un effet à la hausse sur les indicateurs d’inégalités.»

Macron assez de blabla ! Rends l'ISF et le CICE ! © ©AB Macron assez de blabla ! Rends l'ISF et le CICE ! © ©AB

Les médias dominant le marché en deviennent écœurants au plus haut point, qui décrivent et promeuvent une violence financière féroce et avilissante :

Le CAC 40 nous pisse dessus, BFM nous dit qu'il pleut © ©AB Le CAC 40 nous pisse dessus, BFM nous dit qu'il pleut © ©AB

 

Les comptes sont vite faits et le constat est affligeant :

Ils ont soustrait nos droits … © ©AB Ils ont soustrait nos droits … © ©AB

 

Et comme des parallèles avec l’histoire du vase de Soissons 1 sembleraient se répéter, au vu des agissements du pouvoir en place 2 même si les fées et mages considèrent la sagesse politique de Bébé, celui-ci ne se montre toutefois pas sans détermination :

1https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/histoire-histoire-vase-soissons-5545/

2https://www.mediapart.fr/journal/france/151119/gilets-jaunes-des-policiers-temoignent

extrait : « Témoin des violences de ses collègues, Jérôme se souvient surtout « d’un homme en sang, arrêté pour “rébellion” . En l’auditionnant, il m’a expliqué s’être mis à genoux devant les policiers, les mains derrière la tête et là avoir reçu des coups. J’ai vu beaucoup de personnes défoncées par des policiers et alors qu’elles étaient victimes, on tentait de les faire passer pour des mis en cause. » « Aujourd’hui, la police sert un système qui va à l’encontre de la population et sert des intérêts privés. Le problème est que les policiers font corps, et en pensant défendre leurs intérêts, ils soutiennent une institution qui les détruit », déplore-t-il avant de constater qu’il en sort encore plus « radicalisé contre la police qu’en y entrant ». Aujourd’hui, il a quitté la police… »

Macronie = démocrature en marche © ©AB Macronie = démocrature en marche © ©AB

 

Détruisons les palais du pouvoir © ©AB Détruisons les palais du pouvoir © ©AB

 

L’esprit de l’Assemblée Nationale du 17 juin 1789 semble transposé 230 ans après

Révolution permanente © ©AB Révolution permanente © ©AB

 

L’héritage des “Montagnards” de l’Assemblée Législative de 1791 tend à inspirer les spontanéités du tout jeune enfant …

grève illimitée © ©AB grève illimitée © ©AB

 

… et de certains mages venus prononcer leurs prophéties autour du berceau dont les mots débordent l’espace contraint :

« Ils ont essayé de nous enterrer … mais ne savaient pas que nous étions des graines »

Ils ont essayé de nous enterrer… © ©AB Ils ont essayé de nous enterrer… © ©AB

 

Des revendications urgentes des fées contre la violence faite aux femmes sont formulées, toujours pas réglées dans la foulée, malgré leur caractère terrible et monstrueux, en France, au XXI° siècle ! Elles s’ajoutent à cette autre, dans un contexte bien distancié des premières, portée par certains policiers et décrite ici .

Violences faites aux femmes STOP ! © ©AB Violences faites aux femmes STOP ! © ©AB

 

Les constats dramatiques surabondent et choquent d’autant plus que l’institution éducative et d’enseignement est à bout de souffle, pourtant en charge de l’avenir de la formation de Bébé :

Éducation Nationale 69 suicides depuis septembre 2018 !!! © ©AB Éducation Nationale 69 suicides depuis septembre 2018 !!! © ©AB

 

 

Et tant d’autres secteurs sont aussi au bout du rouleau : la santé, les intermittents du spectacle, les transports ferroviaires, les chômeurs, les retraités, et … et … la liste est si longue que Prévert ne parviendrait plus à en faire l’inventaire !

Il suffit à Lucette de convoquer les sources officielles pour être atterrée !

Ma pauv' Lucette © ©AB Ma pauv' Lucette © ©AB

 

Alors, les vœux prononcés s’appuieront sur une vision choisie, prophétique et prospective, digne de l’enfant qui découvre avec envie et gourmandise cette vie qui s’offre à lui :

Gilet au bout de mes rêves ! © ©AB Gilet au bout de mes rêves ! © ©AB

 

L’action reposera sur la rencontre, le partage : il faudra éviter absolument que chacun se sente isolé au vu des méfaits catastrophiques de la situation globale sur les conditions singulières :

Ne nous regardez pas, rejoignez-nous ! © ©AB Ne nous regardez pas, rejoignez-nous ! © ©AB

 

C’est alors que les effets des souhaits commencent à se faire jour, laissant se libérer la sagesse et de la maturité évidente du petit amour :

Nous sommes une bande réfléchissante. © ©AB Nous sommes une bande réfléchissante. © ©AB

 

tout y est : la vision, la complémentarité, la citoyenneté en cours et la finesse d’esprit.

 

 

Et l’on ne sait plus ce qu’il en est de l’inspiration ou de la contagion :

Gonnng ! © ©AB Gonnng ! © ©AB

 

 

Les modalités de l’action s’élaborent soudainement

Faut-il une grève générale ? © ©AB Faut-il une grève générale ? © ©AB

 

dans une confiance réciproque inaliénable, la soudure a pris.

'faut pas se faire d'illusion, on va gagner. © ©AB 'faut pas se faire d'illusion, on va gagner. © ©AB

 

La sagesse de la pensée, concertée dans une citoyenneté partagée, horizontale, et absente de toute forme de pouvoir singulier, peut enfin s’exprimer, sortie de la bouche de l’enfant, telle la vérité surgie du puits, cadeau des cadeaux pour la famille réunie.

La sagesse en cadeau © ©AB La sagesse en cadeau © ©AB

 

 

Pour les curieux·ses et les assidu·e·s, les méticuleux·ses et les soigneux·ses de la forme et du fond, le texte que nous dictera l’enfant sont consignés ci-après, choyés comme dans le 9-1, tel l’accouchement des âmes.

 

Une “petite” vidéo de l’événement sera même disponible pour les préféreux·ses du vécu “authentique”, rien n’est trop parfait : https://youtu.be/a8zx33amWrw

 

On vous

aime

 

 

Les gilets jaunes triompheront © ©AB Les gilets jaunes triompheront © ©AB

 

 

 

Merci à toute la fine équipe des magicien·ne·s du cru : de la Bigorre !

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.