La manif déjantée de Bagnères de Bigorre

Retour en images sur la manifestation organisée le 27 septembre par le collectif «Non au salon du 4x4». Le rassemblement protestataire manifestait sa résistance à la promotion des loisirs motorisés dans la vallée du Haut-Adour. Le mot d’ordre était celui de l’ironie et du second degré en choisissant la forme de la «manif de droite».

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Mobilisation importante dans la petite ville au pied des montagnes : supposés 70 par un journal local, les manifestants se sont multipliés, en cette occasion peu habituelle : force lui est de constater que la gendarmerie en a dénombré le double ! Le Salon ne passe pas dans les gosiers.

Le cortège s’est élancé du centre ville de Bagnères de Bigorre, aux cris de « Ecologistes, bandes d’inégristes ! » vers l’entrée du salon OFF ROAD où se tenait l’inauguration de la fête du tout terrain.

Le photographe Cédrick Nöt ( https://myspace.com/pixbynot/photos ) pose son regard acéré sur cette “manif. déjantée” où la créativité des manifestants affirme leur détermination joyeuse.

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Sur la place centrale, la motivation bien “off road” mobilise les troupes :

« Fête du tout terrain, on est tellement bien qu'on vient te chercher chez toi ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

« Et la route elle est à qui ???

À nous ! à nous ! à nous ! »

Les chœurs ayant répété …

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… le tout récent “Comité de défense des loisirs mécaniques et de pleine nature de Bagnères et du Haut Adour” ayant été présenté dans l’impertinence de son actualité …

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… les énergies avivées par l'imminence …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… de l'expression spontanée…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

il devient possible de sortir sans complexe son pot fumant et crachotant,

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

et d'afficher son climat intérieur étanchéifié :

« On est plus beaux, plus beaux, plus beaux que le climat ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Prenant pied sur la piste aux étoiles, alors que fusent les critiques :

« Moins de vélos ! Plus de 4x4 ! » « Plus de pétrole pour nos bagnoles ! »

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

chacune et chacun amène sa roue au moulin,

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

en un geste rythmé et solidaire,

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

avec une détermination sans faille,

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

rituel machiniste à deux temps qui préface l’onction salvatrice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

L’idéal du 4x4 porte les esprits vers un avenir commun :

« 1re, 2de, 3me génération ! Nous sommes tous des enfants du turbo ! »

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

« Plus de pétrole pour nos bagnoles ! » « La nature, pour quoi faire ? »

« La pollution, mon évasion ! »

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Joie et paix intérieure intenses envahissent les participants …

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

le sourire est plein …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… le sens de l'action se conjugue planétairement …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Cuirassé Potemkine, nous sommes avec toi !

« Même si Jadot ne veut pas, nous on est là !

Pour l’honneur des pollueurs et pour un monde meilleur, nous on est là !

Même si Hulot ne veut pas, nous on est là ! »

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Les femmes sont aux avant-postes, comme souvent :

« Toutes en Suisse, toutes en Suisse, Ouais ! Ouais !

Toutes à Lourdes, toutes à Lourdes, ouais ! Ouais !

Toutes à Bagnères, toutes ! Ouais ! Ouais ! »

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Bien sûr, il y a toujours les grincheux :

« Trop de verdure ! Plus de voitures ! Moins de légumes ! Plus de bitume ! Trop de bio ! Plus de glypho ! »

ou les rancuniers des petites phrases lues :

« Écologistes, bandes d’intégristes ! » …

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… ou les rebelles

« SUV qui pue ! NON MERCI ! »

mais l’ambiance bienveillante l’emporte, vers la destination finale :

« Mon parfum d’aventure, c’est ma grosse voiture ! »

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

D'ailleurs, les services publics ont prévu une signalétique de circonstance,

en synchronie avec les logos officiels apposés par les instances locales au bas du flyer du Salon commercial .

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

La rencontre impromptue avec un 4x4 est l’occasion d’une bénédiction officielle …

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… et la liesse s’empare des manifestants .

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Même les cyclophiles invétérés …

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… en tombent la moustache !

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

La procession traverse le Rubicon.

Pourtant, devant la caméra de la télé régionale, lesdits « écologistes » se retrouvent interdits d’accès au site, protégé par la gendarmerie nationale.

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

La nouvelle génération attend son heure, bien décidée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT
 

Les anciens portent haut leur détermination …

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

le cœur s’allie à la raison …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… des défenseurs des lapins s'en mêlent :

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Tout peut encore advenir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

Mais c'est la joie d'avoir dé-janté l’image du Salon qui prime, en cette inauguration magistrale, citoyenne…

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

… où les clowns radieux …

 

 

 

 

 

 

 

 © Cedrick NÖT © Cedrick NÖT

ravissent les âmes et les consciences :

Protégeons les montagnes, les forêts et les ruisseaux, protégeons cet espace commun de nature et de santé des pollueurs connus, dénoncés planétairement.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.