Terrasse plénière

Début juillet, la raquette dans la housse, nous chaussons les claps et engageons les paris sur 3 semaines.Mise : un apéro.Enjeu : une soirée au prorata des points engrangés

Début juillet, la raquette dans la housse, nous chaussons les claps et engageons les paris sur 3 semaines.

Mise : un apéro.

Enjeu : une soirée au prorata des points engrangés

Maillots distinctifs, podium indiv et par teams, le top 10 et d'autres paris bien subjectifs, les participants ont échangé et bataillé sur le système de dotations (lequel pourrait donner lieu à des recours à un médiateur pour la gagne).

Enseignements des paris : maillot jaune favori,maillot vert assuré, maillot à pois quelque fois audacieux, podium indiv peu varié, Moncoutié se hisse à deux reprises dans le top 10 à la faveur d'un bon Dauphiné, Cavendish serait le vainqueur du plus grand nombre d'étapes (malgré un joli pari sur Menchov).

Le pari qui avait été très contesté l'an passé, à savoir le vainqueur surprise d'une étape (un prétendant devant satisfaire les conditions suivantes : pas de bouquet sur un grand tour ni sur une classique voire même sur une semi-classique) n'a pas été reconduit non pas faute de réel critère objectif de sélection mais plutôt du fait de l'évidente mauvaise foi de certains parieurs (Dessel avait été en 2008 l'unique vainqueur "surprise" proposé à lever les bras).

Passons sur le nombre de chutes de Christophe Moreau, le nombre de bordures initiées par la Saxo (relayées ou pas par la Rab, les écarts maillot jaune - lanterne rouge, écart maillot jaune - dauphin (il était interdit de parier 8"), le nombre d'arrivants etc.

Remarquons une nouveauté sur ce tour pas du tout du renouveau : les paris vainqueur d'étape phare (Monaco, Andorre, le Géant de Provence et sur les Champs, manque la grande étape du Grand Bornant d'ailleurs tiens).

Avons regretté l'absence pour motif professionnel du supporter de la Goub'.

Pour info, Evans, Menchov et Cancellara ont été joués pour demain aprem.

En route !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.