Édition suivie par 30 abonnés

En chasse-patate derrière le Tour

14 rédacteurs

À propos de l'édition

CHASSE-PATATE: partir en contre derrière une échappée, mais ne jamais arriver à la rejoindre (jargon cycliste)…

Ici, on est pas là pour crier au "tous dopés!" (ce qui n'empêche pas

d'en parler). Cette édition est ouverte à ceux qui ont des "petits vélos dans la tête". Pour parler du Tour de France sans forcément crier partout que c'est celui du renouveau, mais en y croyant un peu quand même. Avis aux amateurs de petite reine, de stratégies de courses loufoques "à la Deutsche Telekom", de "gregario" et de "giclette", de "points d'appui" et de gruppetto…

  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    Fignon en pleine tronche

    Par | 12 commentaires | 2 recommandés
    Laurent Fignon est mort. L'annonce de son cancer, il y a un an, nous avait déjà renvoyé à un spleen infini. Nous republions donc notre hommage nostagique à un grand champion de notre adolescence.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    Fignon, fin de cycle

    Par | 6 commentaires | 1 recommandé
    « Un homme de classe ne s'éteint jamais. » J-P Ollivier«Les imbéciles n'ont jamais de cancer» disait, je crois, Alain Chabat. Est-ce ce qui valut à Fignon son statut d' « intellectuel du peloton » ? Il y aurait anachronisme car alors, il ne l'avait pas le cancer. Il « vivait heureux en attendant la mort », comme nous tous. Mais les «gaîtés de l'escadron métastatique » l'ont rattrapé, puis terrassé, à 50 ans tout juste.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (21). Voilà, c'est fini (bis)

    Par | 12 commentaires | 3 recommandés
    Voilà, c'est fini. Le 97e Tour de France s'est achevé, dimanche 25 juillet, sur les Champs-Elysées, avec la 21e étape (Lonjumeau-Paris, 102 km), conclue par une cinquième victoire du “Cav'” et un troisième maillot jaune pour Alberto Contador. Moralité des 21 stations de cette Grande Boucle: le Madrilène de course est aussi avide que talentueux, son dauphin Frère Schleck aussi talentueux que timoré, Lance Armstrong aussi usé qu'il en a l'air et les contrôles antidopage aussi fiables que les gestionnaires de fortune de la famille Bettencourt.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (20). Laurent Fignon

    Par | 17 commentaires | 2 recommandés
    Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France (1983, 84), lauréat du Tour d'Italie (1989) et de deux Milan-SanRemo (1988, 89), est mort, mardi 31 août, des suites d'un cancer. A la veille de l'arrivée de la Grande boucle 2010 à Paris, un article de l'édition En chasse-patate derrière le Tour lui avait été consacré. Le voici à nouveau.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (19). Sky, my team! (Ciel, mon équipe!)

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    On y a cru. Sauf que non. Malgré le déploiement de quatre de ses grenadiers-voltigeurs parmi les plus moustachus à l'avant du peloton, à deux kilomètres de l'arrivée de la 19e étape du 97e Tour de France (Salles-de-Béarn-Bordeaux, 118 km), vendredi 23 juillet, l'équipe Team Sky n'est pas parvenue à assurer la victoire de son sprinteur, Edvald Boasson Hagen.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (18). Super-résistant

    Par | 8 commentaires | 3 recommandés
    Inutile de le cacher plus longtemps: il existe un mystère Contador. Les trois semaines du 97e Tour de France n'ont pas suffi à le lever. Ce Maillot jaune ne dit rien, ne confie rien, n'explique rien, ne répond jamais aux provocations, grignote à peine le soir à table et je ne serais pas autrement surpris d'apprendre qu'il ne rêve pas non plus. Un cas.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (17). Comme un autre roman national

    Par | 2 recommandés
    Tous les feux d'artifices n'embrasent pas le ciel de la Nation le 14 juillet. Par exemple, le cyclisme français a tiré le sien un peu tous les jours et aux quatre coins de la Grande boucle qui n'en compte aucun.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (16). Le crépuscule des aigles

    Par | 2 recommandés
    Guillaume de Preuilly doit l'avoir mauvaise. Des nuits entières du XIe siècle passées à codifier les tournoyements entre chevaliers dans le plus infime de leurs détails pour voir, quelques centaines d'années plus tard, une brouettée de salopiots en cuissards violer la règle sans aucun scrupule ni le moindre remords.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    Regarde les hommes tomber

    Par | 15 commentaires | 2 recommandés
    A l'instar de son illustre thuriféraire l'année dernière et en 2007, Eric Woerth est allé montrer son museau sur la route du Tour de France.
  • Édition En chasse-patate derrière le Tour

    L'écume du Tour (15). Le sale air de la peur

    Par | 5 commentaires | 3 recommandés
    Ah, il est joli le cyclisme de l'ère des oreillettes! Plus une échappée qui ne se déclenche sans l'ordre du manager. Plus une attaque qui ne se fomente sans l'aval du grand conseil des directeurs sportifs. Plus un coup de force qui ne se conçoit sans l'autorisation du sponsor principal. Affligeant.