Le collectif : les prochains rendez-vous

Réuni au lendemain de la publication de l'Appel, le collectif pour la suppression du ministère de l'identité nationale et de l'immigration a déjà prévu une série de rendez-vous, pour relayer et prolonger le large écho rencontré par cette démarche.

Réuni au lendemain de la publication de l'Appel, le collectif pour la suppression du ministère de l'identité nationale et de l'immigration a déjà prévu une série de rendez-vous, pour relayer et prolonger le large écho rencontré par cette démarche.

 

D'abord, même si l'appel ne se proposait pas, initialement, de s'adosser à une campagne de signatures de type « pétition » – il s'agissait plutôt, en chercheurs, de réagir d'une autre manière à la sollicitation des intellectuels par le pouvoir –, le très grand nombre de demandes nous a conduit à offrir à chacun la possibilité de signer cet appel, à travers le site : http://appel.epetitions.net/ N'hésitez pas !

 

Deuxième axe d'action : interpeller, dès à présent, associations, syndicats, partis politiques et candidats aux prochaines échéances électorales, afin que ceux-ci reprennent et intègrent l'Appel dans leur agenda d'actions. Le 11 janvier prochain, le collectif publiera ainsi la liste des organisations qui auront repris à leur compte cette revendication, voire - s'il s'agit de partis ou de candidats - qui se proposent de faire de la suppression de ce ministère l'un de leurs engagements de campagne.

 

Enfin, le collectif a décidé d'ouvrir sur internet un espace critique, c'est-à-dire... l'édition participative « En finir... » que vous consultez actuellement. Convaincre les politiques comme les représentants de la société civile, suppose en effet de rassembler arguments et outils de réflexion, pour éclairer l'histoire, les enjeux, le contexte européen de la création de ce ministère, et les raisons de souhaiter sa suppression.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.