Billet de blog 3 mai 2020

Laurence De Cock
Professeure d'histoire-géographie
Abonné·e de Mediapart

Les quatre petits chiots et la vengeance du compost

3 mai, les enfants confinés prennent la plume, la palette ou le clavier

Laurence De Cock
Professeure d'histoire-géographie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

NDLR : c'est une publication un peu particulière aujourd'hui. Un tissage de textes et de dessins de deux petites filles, soeurs, Lilas et Zoé. Il était difficile de les publier tels quels en raison d'une qualité parfois moyenne des photographies, j'ai donc recopié le texte sous chacun des textes-dessins, mais, si vous pouvez, contentez-vous des textes-dessins parce que c'est vraiment là que leur imaginaire apparaît, un univers entre mangas et campagne drômoise. 

Zoé, 11 ans (bientôt 12)

Je m’appelle Sayata Kazuchiro : j’ai 11 ans et « normalement » je dois être à l’école (l’année prochaine je vais au collège, je suis née le 20 mai 2008 !!). Je dis « normalement » parce qu’en ce moment il y a une sorte de virus, le « coronavirus » qui se balade dans le monde entier. Résultat : on doit tous rester chez nous à part les adultes qui, en mettant des masques, peuvent aller dehors (juste pour aller faire des courses avec une attestation) et nous les enfants, obligés de rester, du coup je ne peux plus aller voir mes copines et me balader dans le village avec elles ou promener ma chienne Tokyo ( elle est toute noire et Tokyo c’est ma ville préférée !!) et les bons côtés : on n’a plus école du coup et on a tout notre temps pour faire les trucs qu’on n’a pas le temps de faire, ou faire des blagues du matin au soir … Mais on a des devoirs par correspondance, trop nul ! et mes parents m’obligent à faire 2 heures par jour. Quoi !!!!!!!!! NON pitié ! snif, mais un jour alors que je montais dans ma chambre pour faire mes devoirs, un miracle s’est produit !!!! Abracadabra Tokyo a eu des petits, pile au moment de mes devoirs. Merci Tokyo ! J’ai assisté à la naissance de 4 chiots tout mimis, en plus j’ai eu la responsabilité des 2 plus choupis, et mes parents 1 chacun ; trop bien !

Le nom des miens : Chihizo et Praline, celui de maman : Vanille et celui de papa : Avalanche. Trop choupiiiiiii X1000.

J’ai supplié maman pour qu’elle mette une photo de tous les chiots (plus Tokyo) en guise de fond d’écran sur son téléphone : « Steupléééé maman, sinon ils vont grandir et aller dans une autre famille et j’aurais plus l’occasion de les voir X 100 »

Et au final elle a accepté, j’ai moi-même choisi la photo, et j’ai pris la plus mimi (logique !).

Sinon, (rien à voir), je fais des crises de somnambulisme. Une fois j’ai rêvé que j’étais championne d’origami !  Résultat : je me suis réveillée avec une paire de ciseaux (me demandez pas pourquoi elle était dans ma main, aucune idée, je m’apprêtais à découper ma couverture !!!!!

Lilas, 11 ans, (bientôt 12)

Bonjour, je m’appelle Mavis (ça se prononce Mayvisse), Mavis Chihizo. J’habite dans une grande maison de la Drôme, mais on a plus le droit de sortir à cause d’un virus qui s’appelle : le coronavirus.

J’ai 10 ans et demi et je suis e CM2. J’ai une petite sœur qui s’appelle Miosotisse. Bizarre comme nom non ?

C’est pour ça que tout le monde l’appelle Mia, Ce que j’veux faire plus tard c’est comique (ou dans le même genre…) parce que je fais tout pour être rigolote (sans être ridicule hein ?) et déjà je fais des blagues à tout le monde.  Dans ma série préférée, un personnage que j’adore est plutôt sarcastique (il fait des sarcasmes subtils mais jamais trop méchants). Du coup je m’entraîne (enfin … j’essaye), tous les jours.

Et surtout je suis lunatique. Ca veut dire que je change tout le temps d’humeur (tantôt contente, tantôt en colère) mais il faut pas m’chercher, car je peux devenir redoutable !!

Parfois Mia me pique mes affaires. (enfin je veux dire tout le temps). Une fois, je me suis réveillée, la tête sur de gros coussins du canapé du salon. Alors j’ai crié super fort dans toute la maison. Elle m’avait piqué mon oreiller la chipie ! C’est paske c’est dans CET OREILLER que je cache mes bonbons ! (je fais tout le temps des réserves). Et ééééééévidemment, elle a pas avoué !! Du coup l’après-midi quand elle est allée à son cours de chant, elle veut devenir chanteuse de la « reine des neiges » mais pour l’instant la seule chose qu’elle a chanté  - et c’était avec Matilda sa copine c’’était « une souris verte » à deux voix !) du coup j’en ai profité qu’elle y soit pour fouiller sa chambre et il était sous son lit ! Et évidemment pas de bonbons ! Là j’allais devoir faire la vengeance ; j’ai piqué son doudou et je l’ai suspendu au-dessus du compost dans le jardin. Mais attention, je suis maline moi ! Pour les vengeances j’attends toujours le dimanche après-midi ! Le jour maudit de la semaine car maman fait son horrible gratin d’asperges au formage ! Le plan :

  • Je mets au point ma vengeance (le doudou dans le jardin suspendu au-dessus du compost)
  • - Mia revient de sa randonnée avec ses copines et pleurniche en voyant son doudou torturé par les vieilles odeurs de bananes pourries
  • - Elle m’accuse (et moi je me laisse faire, maman me prive de dîner donc plus d’horrible gratin d’asperges pourrites au fromage moisi !!

Yes ! quand on vous dit que je suis rigolote, chuis surtout machiavélique

Alors on m’cherche ? Allez viens viens, en plus je suis née le 1er avril.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt