Si je pouvais, je voyagerais en dessins, entre colère et bonheur

6 mai, des enfants confinés prennent la plume, la palette ou le clavier

Aymaine, 12 ans 

Moi, si je pouvais

Je redessinerais le monde, 

Je mettrais de la couleur, 

Du rouge, du bleu, du vert, 

Des sourires au bout des lèvres,

De la rigolade à en être malade,

Pour amener au fond des coeurs

Bonheur et bonne humeur. 

Bien-sûr, on m'objectera 

Que toutes mes idées, mes blablas,

Ne sont que rêves imaginaires

Le monde est brusque et turbulent,

L'homme rit en vain, 

Son énergie ne mène à rien.

Moi, si je pouvais

Je le ferais,

Je le construirais,

J'y arriverai,

Je le promets,

J' y survivrai,

Yep

 

Elie, 8 ans

 

mirage-pas-mirage-dessin-n-1-elie-8-ans

mirage-pas-mirage-dessin-n-2-elie-8-ans

 

Chayna, 8 ans 

capture-d-ecran-2020-05-06-a-21-48-54

capture-d-ecran-2020-05-06-a-21-49-14

capture-d-ecran-2020-05-06-a-21-49-27

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.