Haïkus et petit frère

30 avril, des enfants confinés prennent la plume, la palette ou le clavier

 

Pierre-Jean, 10 ans 

Lune solidaire

Abandonnée à la nuit

Qui donc vous regarde

 

L’arbre du pré

Aux tiges de cerisier

Est très coloré

 

Cloé, 9 ans 

La fleur des prés

Aime les Champs-Elysées

En ce printemps confiné

 

 Nicolas, 10 ans 

Nuage noir perçant

Dansant en rond dans le ciel

En criant malheur

 

Un jouet brillant

Dans l’immense brouhaha

S’était vu brûler

 

La perle du soleil

Brillait en pleine lune

Mais très faiblement

 

 Eloïse, 10 ans 

Un ciel étoilé

Je rêve éveillée

Le vent a balayé ce virus endiablé

 

Sarah, 10 ans  

Une branche bouge 

Un oiseau qui s’envole 

Le bruit du vent.

 

Se regarder dans l’eau 

Se trouver beau, intelligent 

Lancer un caillou. 

 

Le soleil brille haut 

L’herbe verte bouge sous le vent 

Lézard alangui.

 

Yasin, 9 ans  

Oiseaux de printemps

Soufflant dans le vent neigeant

Enfant pas content

 

Coronavirus

Trente et un jours sans danser

Monde attristé

 

Doudou rassurant

Les étoiles dans la nuit

Le sombre calme

 

Elena, 3 ans : "c'est mon petit frère Rafael" 

capture-d-ecran-2020-04-30-a-21-13-04

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.