Graham
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

English Club

Suivi par 39 abonnés

Billet de blog 17 mai 2016

Mediapart English wants your views!

Mediapart English, the English-language section of Mediapart, invites your blog contributions about whatever topic stirs you, concerning France or elsewhere in the world, which can be published here on our homepage Club column in a spirit of debate and exchange.

Graham
Journaliste à Mediapart

As a subscriber to Mediapart, you will know that you have a blog with which to express your opinions and debate with other subscribers. With almost 120,000 subscribers, there’s a lot of potential exchange.

Here on Mediapart English, we’d like to encourage readers to join in posting blog contributions in English. These are automatically catalogued in the regularly updated section marked above “Depuis 48 heures” , which lists all blog posts from the last 48 hours which subscribers can run through and comment upon, or just read.

If you post a piece on your blog it can also be selected and published by us here on the Mediapart English homepage, giving it greater exposure. We’re interested in reading what you have to say about all topics, and there’s certainly no lack of issues, in France and further afield, that prompt lively debate at the moment. Or you might simply want to comment on an exhibition you’ve visited, or a film you’ve seen.

But this interactive column is also open to invited contributors, "Les Invités de Mediapart", and who are not necessarily subscribers. For that, it suffices to contact Mediapart English editorial (see below) with the text of your contribution, and we will rapidly decide on its publication. Such guests in the past have included members of NGOs and militant associations, academics, journalists and politicians including former Greek finance minister Yanis Varoufakis. So if you know of someone, or a group of writers (or an organization) who would wish to put across their views on a topic or draw attention to an issue please do let them know we’d be interested to hear from them.

The Mediapart English team will be looking out for your blog posts, but if you have written one please do let us know about it by contacting the editorial team directly via the internal Mediapart mail system (just click on Graham, as appears above right, or michael streeter). Or both.

With very best regards to all our readers and with thanks, as ever, for your support of this independent online journal.

Graham Tearse and Michael Streeter,

Mediapart English editorial team.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal — France
Fausse rétractation de Takieddine : sur la piste d’un « cabinet noir » au service de Sarkozy
L’enquête sur l’interview arrangée de Ziad Takieddine révèle les liens de plusieurs mis en cause avec le clan Sarkozy et leur volonté de « sauver » l’ancien président, mais aussi ses anciens collaborateurs, Brice Hortefeux et Thierry Gaubert, également mis en examen dans l’affaire libyenne.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal — Terrorisme
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
Journal — Justice
À Marseille, des juges font reculer l’incarcération à la barre
L’aménagement de peine, par exemple le bracelet électronique, prononcé dès le jugement, est une possibilité qui n’avait jamais décollé avant 2020. Mais à Marseille, la nouvelle réforme de la justice et la volonté d’une poignée de magistrats ont inversé la tendance. Reportage.
par Feriel Alouti

La sélection du Club

Billet de blog
Un poète palestinien : Tawfik Zayyad
Cette poésie simple, émouvante, populaire et tragique a circulé d'abord sous les tentes des camps de réfugiés, dans les prisons avant d'être lue, apprise et chantée dans toute la Palestine et dans tout le monde arabe.
par mohamed belaali
Billet de blog
La comédie des catastrophes
Au Théâtre de la Bastille, le collectif l'Avantage du doute dresse un hilarant portrait de la société contemporaine pour mieux en révéler ses maux. De l’anthropocène au patriarcat, de la collapsologie aux comédiennes mères ou non, du besoin de tendresse des hommes, « Encore plus, partout, tout le temps » interroge les logiques de puissance et de rentabilité par le biais de l’intime.
par guillaume lasserre
Billet de blog
La chanson sociale, comme levier d’empowerment Bernard Lavilliers en concert
Dans la veine de la chanson sociale française, l’artiste Bernard Lavilliers transmet depuis plusieurs décennies la mémoire longue des dominés, leurs souffrances, leurs richesses, la diversité des appartenances et propose dans ses narrations festives et musicales. Balzac disait que «Le cabaret est le Parlement du peuple ». En quoi la chanson sociale est-elle un levier de conscience politique ?
par Béatrice Mabilon-Bonfils
Billet de blog
La clique de « Kliniken » vue par Julie Duclos
Quinze ans après Jean-Louis Martinelli, Julie Duclos met en scène « Kliniken » du dramaturge suédois Lars Noren. Entre temps l’auteur est décédé (en 2021), entre temps les guerres en Europe ont continué en changeant de pays. Immuable, la salle commune de l’hôpital psychiatrique où se déroule la pièce semble jouer avec le temps. Troublant.
par jean-pierre thibaudat