La révolution du 21ème siècle, c'est maintenant.

 

Dans ses voeux, Hollande nous réaffirme  "j’ai confiance dans les choix que j’ai fait pour le pays". Il "propose un pacte de responsabilité aux entreprises... moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités". Bien sûr, toutes ces régressions sociales sont faites au nom de "la justice sociale qui est retrouvée".


Le Medef s'en frotte déjà les mains, mais en veut encore plus et réclame plus de réformes, que Hollande ne saurait, bien sûr, lui refuser au nom du "dialogue social".


Des réformes ! Devant l'obstination du chef de l'état à trahir les engagements de sa campagne et à trahir les Français dans ses actes, devant l'impossibilité constitutionnelle de s'opposer à ses trahisons, les citoyens n'ont plus aucuns autres recours que de réformer le mode d'expression de leur mécontentements. 


Fini la passivité devant la mise à mort du code du travail, devant la mise à mort de la liberté d'expression, devant la mise à mort du pouvoir d'achat de la grande majorité des consommateurs, devant la mise à mort de toute l'économie Française. Les manifestations sont niées dans leur nombre, les dégradations de portiques ou de radars ne font que coûter plus aux contribuables, la lutte syndicale est condamnée par la justice.


CITOYENS, il est temps d'AGIR contre les trahisons de ce gouvernement. Le changement c'est maintenant, nous l'imposeront . Il nous faut agir pour sauver notre pouvoir d'achat, agir pour sauver l'économie française (qui dépend de notre consommation). Agir pour sauver notre cohésion sociale, contre "la fracture sociale" qui se creuse de plus en plus entre les revenus et nous monte les uns contre les autres.


Les dividendes des capitalistes dépendent de notre consommation. Bien sûr, le boycott de la consommation, involontaire (chômeurs, pouvoir d'achat en berne) ou volontaire (par le refus de consommer inutile et polluant) peut à la longue faire prendre conscience que la politique de l'offre nous ruine tous. Mais c'est la mort lente pour les riches et la mort rapide pour les pauvres. 


Des manifestants à Nantes nous ont montré l'exemple à suivre. Ils ont frappé au porte-feuille la grande distribution, il ont fait perdre des millions d'euros de chiffre d'affaires à Carrefour, en bloquant ses caisses à la St Sylvestre. Bravo, ils ont trouvė la faille de notre société de consommation, la faille que nous devons exploiter pour enrayer notre conditionnement d'esclaves de la consommation et de notre exploitation par le travail pour l'assouvir. 


Nous devons faire la révolution citoyenne, au 21ème siècle, la révolution passe par la consommation. Quand le contrat social n'est pas respecté par les puissants de la société, le contrat social n'est plus respectable par les exclus de cette société. ENRAYONS LA MACHINE À FAIRE DU FRIC, bloquont les supermarchés, prenons le pouvoir sur l'économie, pour exiger que nos choix de société soient respectés.

 

sur : 
http://www.liberation.fr/societe/2013/12/31/nantes-un-hypermarche-carrefour-ferme-apres-une-action-d-anti-capitalistes_969985

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.