Les godillots s'abstiennent, nous nous abstiendrons de voter godillots

Les godillots vont encore frapper ! Risible si ce n'était pas si grave ! Christian Paul vient d'annoncer une ABSTENTION MASSIVE sur la confiance au gouvernement.  


Pas un pour racheter l'autre, ils méritent tous d'être sortis par une dissolution. Comment peuvent-ils prôner l'abstention à l'assemblée et reprocher aux citoyens de s'abstenir. Comment peuvent-ils discréditer à ce point leur fonction. En refusant de JUGER ce gouvernement de traites, ils ouvrent un boulevard au FN. Mais peu leur importent, ils croient sauver leur place. Une telle fuite de leur responsabilité mérite LICENCIEMENT IMMÉDIAT. Puisqu'ils "aiment l'entreprise", traitons les comme dans les entreprises, A LA PORTE POUR FAUTE PROFESSIONNELLE, sans préavis.


Mais ils ne peuvent pas faire autrement ! Valls-la-Menace (de dissolution) les a prévenus, ils doivent "être RESPONSABLES". C'est lui, ou fini les prébendes de la république. Pour sauver leurs places, ils doivent lui signer le chèque en blanc de la confiance. La fin des 35 h, les seuils sociaux qui sautent, le travail du dimanche, la chasse aux chômeurs pour inverser "la courbe", tout ceci "n'est pas d'actualité". Mais aussitôt obtenu la confiance Valls pourra s'empresser de tenir ses promesses faites au Medef et nos godillots seront devant le fait accompli, puisqu'il va "gouverner par ordonances". Il ignorera le parlement.


Puisque le parlement ne sert plus a rien autant le dissoudre. Les électeurs sauront retenir leur leçon. Ils s'abstiendront massivement de voter godillots et le FN gagnera les élections.  Les godillots s'indignront de nos abstentions mais ils ne seront ni "responsables" ni "coupables". Ils avaient tous les pouvoirs, tous les postes, ils pouvaient tout faire. Et en 2 ans, ils auront livré la France au FN. Bravo les godillots !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.