France Insoumise, donnez-nous la RÉSISTANCE NON VIOLENTE contre la casse sociale

Lettre ouverte aux députés de la FI, soyez nos lanceurs de RÉSISTANCE contre les ordonnances anti-travail. Lancez la GRÈVE DES ACHATS ! C'est par la désobéissance à l’injonction de consommer toujours plus, ce qui enrichit les capitalistes mais nous soumet toujours plus aux patrons que nous pourrons TOUS AGIR.

URGENT Proposition d'action contre les ordonnances de casse du droit du travail par la GRÈVE DE LA CONSOMMATION

 

Ms et Mmes les députés de la France Insoumise

Lettre à tous les députés FI. Par votre élection à l'Assemblée Nationale, vous avez obtenu une visibilité accrue pour les idées de la France Insoumise auprès des citoyens. Même si le groupe de la France Insoumise n'y a pas de pouvoir législatif, il vous donne un porte voix pour exprimer l'opposition de millions de français à la politique de Macron-UE-MEDEF. Le député Adrien Quatennens a déjà magistralement su la porter contre l'habilitation des ordonnances sur le droit du travail.

Vous préparez parallèlement la riposte des Insoumis dans la rue (dès le 12/07/17, j'y serais à Lyon). Mais comme vous le savez bien, l'état d'urgence menace toute expression par des manifestations dans la rue. La violence policière que l'on a vu sous Valls va encore augmenter, et beaucoup de mécontents, n'oseront pas risquer, lacrymos et coups de matraques, ou pire de perdre un oeil, même pour sauver leurs conditions de travail. Quand à la grève, il la faudrait générale pour être efficace. Or la plupart des salariés sont trop précarisés pour faire grève, car ils savent être éjectables au moindre prétexte économique depuis la loi El Khomri (CA en baisse sur 3 ou 6 mois...). Donc il nous faut trouver d'autres moyens d'exprimer notre opposition à la casse du droit du travail, et si possible faire reculer le gouvernement.

Dans notre société de surabondance de biens et de concurrence exacerbée entre salariés, chômeurs, travailleurs détachés ou délocalisés, le rapport de force est impossible au niveau de la production, au niveau des entreprises. Mais la société de consommation a, par contre, absolument besoin de nous comme consommateurs. Et il s'agit de faire comprendre aux capitalistes et au gouvernement à leur service, que nous, les salariés=consomma(c)teurs, avons le rapport de force de notre pouvoir d'achat ou surtout de notre POUVOIR DE NON ACHAT. Il serait temps de prouver que les clients sont vraiment rois. Chacun de nous dispose de son pouvoir de boycott pour imposer sa volonté. Bien sûr, individuellement, cela n'est rien, mais comme en tout, l'UNION FAIT LA FORCE, et un boycott massif des produits des multinationales et des hypermarchés de la grande distribution pourrait bloquer, tout autant sinon plus, l'économie qu'une grève générale dans la production.

Comme toute grève générale, une GRÈVE GÉNÉRALE DES ACHATS a besoin d'être lancer médiatiquement, pour être massivement suivie. Les députés de la France Insoumise, qui ont déjà montré leur mobilisation, seraient les porteurs médiatiques parfaits pour proposer ce nouveau mode d'action non violent, de désobéissance civile.

J'ai déjà proposé ce mode d'action, reposant sur une pétition de lancement. Mais comme je ne suis rien (à la Macron), n'étant qu'une chômeuse anonyme, ma proposition à été ignorée. Je vous prie d'aller lire le mode d'emploi concret pour ce mode de grève, mieux adapté aux conditions du 21ème siècle, dans mon billet du club de Médiapart :
https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/070617/contre-les-ordonnances-anti-travail-de-macron-ue-medef-essayons-tout

J'espère qu'après l'avoir lu vous adopterez ce qui vous aura convaincu. J'espère que bientôt tous les Insoumis (FI) offriront à tous les insoumis à la casse du droit du travail, cette possibilité d'agir, sans risques, mais avec beaucoup de détermination et donc de chances de victoire sur la régression sociale.

Cette lettre est d'abord envoyée à tous les députés de la France Insoumise, puis elle sera publiée en lettre ouverte sur mon blog :
https://blogs.mediapart.fr/pourlavenir


Recevez toutes mes amitiés insoumises.

 Pourlavenir

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.