Lettre ouverte aux députés Ps après les municipales

 Messieurs, Mesdames, les députés PS Après les municipales à vous de voter.Bien sûr, pour montrer que vous avez bien compris le message des électeurs, qui, n'est-ce pas, ont apporté un soutien massif à la politique de Hollande, vous allez voter comme un seul homme le pacte d'Austérité de Hollande. Il vous faut d'urgence conforter les cadeaux aux actionnaires, les sacrifices des services publics et l'austèrité pour les Français qu'il a décidé sans vous consulter. Faites au plus vite allégence au Medef, pour que les électeurs puissent vous en remercier aux élections européennes et qu'ils puissent encore massivement vous en féliciter. 

 


Messieurs, Mesdames, les députés PS 


Après les municipales à vous de voter.


Bien sûr, pour montrer que vous avez bien compris le message des électeurs, qui, n'est-ce pas, ont apporté un soutien massif à la politique de Hollande, vous allez voter comme un seul homme le pacte d'Austérité de Hollande. Il vous faut d'urgence conforter les cadeaux aux actionnaires, les sacrifices des services publics et l'austèrité pour les Français qu'il a décidé sans vous consulter. Faites au plus vite allégence au Medef, pour que les électeurs puissent vous en remercier aux élections européennes et qu'ils puissent encore massivement vous en féliciter. 


N'oubliez pas aussi de nous informer que les futurs députés européens PS vont suivre les désidérats exprimés par notre cher président devant M. Obama. A Strasbourg, Ils s'engagent à ratifier, au plus vite, le traité de libre échange avec les Etats Unis, qui donnent la suprématie aux tribunaux privés des multinationales sur les lois des états. Ceux-ci seront condamnés pour toutes lois sociales, écologiques, fiscales... à les indemniser pour atteintes à leurs investissements et à leurs bénéfices, ce qui otera tout pouvoir à la démocratie. Par exemple, si Total ou Monsanto ont investi dans les gaz de schistes ou les OGM en Beauce, et que vous décidez de les interdire, la France sera condamnée à leur rembourser et les dédomager pour leur manque à gagner. Vous êtes bien sûr prêts à assumer de nous faire payer pareils outrages à la liberté du commerce.


Mais si (c'est fort peu probable), quelques uns de vous pensaient que leurs électeurs avaient exprimé un rejet de la politique que vous avez votée depuis deux ans, peut-être pourraient-ils VOTER CONTRE ce pacte d'IRresponsabilité, quitter le "Titanic" et rejoindre le Front de Gauche ou la Nouvelle Donne. 


Mais non ! Mieux vaut le Front National que le Front de Gauche. Vous préférez couler avec le navire France et offir notre démocratie au FN.


Soyez sûrs que vos votes feront nos votes. 


Pourlavenir
ps : cette lettre ouverte est publiée sur mon blog Médiaparthttp://blogs.mediapart.fr/blog/pourlavenir

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.